MADAGASCAR – Nomination de ministres: Un député escroc.

L’actuelle Assemblée nationale est investie par des politiciens véreux. Une bande sonore publiée par une chaine de TV locale a pris en flagrant délit un politicien, à forte probabilité membre de l’Assemblée nationale, en train de négocier plusieurs millions à un opérateur économique contre un maroquin.

Trois personnalités ont été prises en flagrant délit, dans un enregistrement publié par une chaîne TV locale, en train d’entamer des négociations d’une somme de plusieurs millions d’ariary. L’une d’elle a été présentée par la chaîne comme un fournisseur auprès d’un ministère, l’autre émissaire d’une haute personnalité, et la dernière une voix assez connue au sein de l’Assemblée nationale. Cette dernière est présentée par la chaîne comme étant un député siégeant actuellement à la Chambre basse. D’ailleurs, l’accent était très connu à l’Assemblée nationale, et auparavant par les amateurs du petit écran. Ce député avait poussé l’opérateur économique à décaisser de grosses sommes d’argents au bénéfice d’une haute personnalité afin de défendre un ministre à sa place. La dame a tenté de contourner la question et a demandé un délai de paiement, mais le député n’a pas lâché du lest et la contraint à payer le plutôt possible la somme.
Le député était donc pris en flagrant délit d’escroquerie dans cet enregistrement scandaleux. La nomination d’un ministre relève de la compétence entière du président de la République et du Premier ministre et non d’un député. Alors que ce député connu, qui s’est présenté comme étant un potentiel ministre du Tourisme, il avait fait croire à son interlocuteur que la somme d’argent de l’opérateur économique servira de « coup de pouce » pour défendre un ministre à son poste actuel. Comme si le député commandait la répartition des sièges au niveau du gouvernement. Au bout de plusieurs minutes de discussion, la dame accepte de trouver les moyens possibles pour répondre aux exigences du député et de son collabo. De telle pratique nuit à la réputation de l’Assemblée nationale déjà reconnue comme le théâtre de la corruption.

http://www.lanation.mg/article.php?id=16668

Publié le 23 janvier 2015, dans Madagasikara - Crise, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :