Archives du blog

Antananarivo : quelques photos du centre ville

Quelques vues superbes sur le centre ville de la capitale (Source: Amis de la Radio Fahazavana au Benelux)

 

ANTANANARIVO – Page spéciale INONDATION

ALERTE ROUGE pour Antananarivo car quasiment toute la ville est sous les eaux.

Nous avons réservé cette page spéciale pour y mettre toutes les informations relatives aux intempéries exceptionnelles que subit Antananarivo et ses environs. Nous nous efforçons de vous informer en temps réel de l’évolution de la situation locale.

La Rédaction

************************

27/02/2015

Bilan provisoire: 14 décès, 24 233 sinistrés dont 16 064 personnes déjà déplacées dans des abris sécurisés, 50 cases d’habitations détruites et 45 cases inondées. (BNGRC)

– Plusieurs brèches de digues sont observées : Ampitatafika, Anosimahavelona, Tanjombato, Belanitra – Ilafy…

https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphotos-xaf1/v/t1.0-9/10433134_332216403652332_3324528760935504608_n.jpg?oh=8ae25b9b19c2968b5da4bfde5956166e&oe=559599BFBelanitra Ilafy (FB)

– Nombreux glissements de terrain (Ambatomaro, Ankadilalana)

https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xpf1/v/t1.0-9/11037347_819503344784273_6732506044147096373_n.jpg?oh=b50483eecb75f015c197b83eed129d8f&oe=554895EF&__gda__=1435644293_726e966f2d4725b332d6297f95d8fac5Ambatomaro (FB)

Ankatso (FB)

08:00: Alerte rouge pour l’APIPA

« danger déclaré d’inondation dans les zones de plaine de l’agglomération d’Antananarivo traversées par les rivières Ikopa, Sisaony et Mamba suite à la montée des eaux. Les collectivités dans les communes suivantes sont priées d’être en alerte maximum, de surveiller de très près les niveaux des eaux dans les zones à risques et de prévenir les organismes de secours en cas de nécessité d’évacuation des populations : Communes Antananarivo Renivohitra, Masindray, Ambohimanambola, Alasora, Ankaraobato, Tanjombato, Soavina, Anosizato-Andrefana, Andranonahoatra, Bemasoandro, Ambohidrapeto, Ankadimanga, Ampitatafika, Fenoarivo, Itaosy, Ambohitrimanjaka, Antehiroka, Talatamaty, Sabotsy Namehana et Ankadikely Ilafy. »

https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xpf1/v/t1.0-9/10989952_440561002758257_3888364250804367072_n.jpg?oh=1df2c82a9ba0d1f356b718fbb9423424&oe=5582E68D&__gda__=1434140903_0bc39a89d55e5f622ea4089753ebc070

Ilafy (FB)

Ilafy (FB)

By-pass, à 600m de la station JOVENNA Iavoloha, vers le nord, et le carrefour Andoharanofotsy-Ambohijanaka ce matin. L’eau effleure la chaussée. (Photos: FB)

– 10:00: La localité de Behenjy est inondée. La RN7 est coupée.

Une partie de la RN 7, au niveau de Hazoberavina (Tanjombato), s’effondre vers Ikopa

Behenjy RN7 (FB)

Behenjy RN7 (FB)

Behenjy RN7 (FB)

Behenjy RN7 (FB)

13:00 ALERTE METEO: Pas d’amélioration en vue pour les prochains jours. Toujours de la pluie.

(Photos:La nation)

13:30 Le pont d’Ambatofotsy sur la Sisaony est inondé. RN7 coupée

14:00 Des secouristes chinois font route vers Madagascar (Ambassade de Chine)

***************************

TEMOIGNAGES DE SINISTRES:

« Aucune autorité ne nous a avertis de cette montée subite des eaux. Les gens ont pu être sauvés grâce aux coups de sifflet et à l’appel au secours des premières personnes qui ont subi le fort courant d’eau. » (L’Express de Madagascar)

« J’ai dû payer Ar 12 000 pour sauver mes quatre cochons. Nous ne pouvons pas quitter notre maison sans eux. Tandis que chaque personne doit s’acquitter d’Ar 200 pour rejoindre les quartiers en hauteur » (Express de Madagascar)

La cause principale de ce désastre reste la même, selon une source proche de la commune de Soavina. « Si l’État avait réhabilité la digue qui s’est rompue en début d’année dans la commune de Soavina, les autres digues n’auraient pas été placées sous haute pression par les eaux » (Express de Madagascar)

« Et dans la capitale, le remblai de zones inondables et la construction de maisons au dessus des principaux canaux d’évacuation d’eau pénalisent des milliers d’habitants depuis deux mois » (Express de Madagascar)

**************************************

19:30 Des coupures d’électricité dues à des problèmes à la centrale d’Andekaleka.

20:00 Alerte maximum toujours maintenues dans les communes suivantes: Antananarivo Renivohitra, Masindray, Ambohimanambola, Alasora, Ankaraobato, Tanjombato, Soavina, Anosizato-Andrefana, Andranonahoatra, Bemasoandro, Ambohidrapeto, Ankadimanga, Ampitatafika, Fenoarivo, Itaosy, Ambohitrimanjaka, Antehiroka, Talatamaty, Sabotsy Namehana et Ankadikely Ilafy.

************************************

https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphotos-xpf1/v/t1.0-9/11018602_10203956003081209_7800583452351459338_n.jpg?oh=6cfb268fe308d5d5a74041941356a096&oe=558BFBBA

***********************************

Reportage de TV5 Monde:

Madagascar : les inondations font plusieurs morts

Les inondations causées par les pluies torrentielles qui se sont abattues sur Antananarivo dans la nuit du 26 au 27 février ont fait au moins 14 morts.

MADAGASCAR – Inondation sans précédent qui encercle Antananarivo.

A l’heure où nous écrivons (01h 30 à Mada), les secours s’organisent pour venir en aide aux plusieurs milliers de sinistrés. Suite, en effet, aux importantes pluies sans discontinuité depuis plusieurs jours, les rivières autour de la capitale sont en cru. Les digues en plusieurs endroits n’ont pas tenues, inondant ainsi toute la ville basse et plus généralement toute la plaine du Betsimitatatra.

D’après les informations, c’est l’Atsimondrano (Sud de Tana) qui est actuellement la plus touchée. Les secouristes font appel à la solidarité de tous pour apporter leur aide, preuve que les secours sont insuffisants.

Mais où est l’armée, bon sang ?? C’est dans de telle circonstance que l’on a surtout besoin d’elle mais pas faire des coups d’Etat !

Selon les dernières informations, la pluie gagne encore en intensité et le niveau des rivières continue à monter, augmentant non seulement le risque d’inondation mais aussi de glissement de terrains. Ce qui ne présage rien de positif.

C’est donc le chaos total qui règne dans la ville voire même dans tout le pays. La population qui est livrée à elle-même au milieu des ordures qui n’ont pas été ramassées depuis belle lurette, les habitations inondées, les routes défoncées et pour couronner le tout, le prix des PPN qui flambe. Le pays se noie entièrement au sens propre comme au sens figuré ! Les photos ci-dessous parlent d’elles-même.

Y a-t-il eu des travaux de prévention de renforcement des digues ? On se demande si le pays est encore gouverné par des personnes responsables.

TG

https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphotos-xap1/v/t1.0-9/10988508_1555562304720635_4805177758624933354_n.jpg?oh=a25858e7de52a62cfc0f4eb31553db5c&oe=558F5431

https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphotos-xfp1/v/t1.0-9/10151359_1555562218053977_6574865658851760788_n.jpg?oh=80e4055661c736a61cc1b5bea93a9ccf&oe=558463B8

https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphotos-xfp1/v/t1.0-9/11001897_1555882101355322_8459880828149495211_n.jpg?oh=daa68e8439e7be6d6cc2f20ffe646aa5&oe=5579E32D

https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphotos-xaf1/v/t1.0-9/10805565_1555838771359655_3009713824727239021_n.jpg?oh=fe329fe94fd2727dba3c15dac9a8cc6b&oe=557D8601

https://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xap1/v/t1.0-9/10991093_797803106967167_215541618589062907_n.jpg?oh=1aa7e756fd9a310ed6e86f03af8a9de0&oe=554F6EF6&__gda__=1434423743_137be3c1383da00c2a6ce02f8b9ec4f0

https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphotos-xpf1/v/t1.0-9/11021253_10204395862388898_5952336061821935755_n.jpg?oh=1cea2aea589b99b8d8fa88dd925d0332&oe=558437B3

Diaspora Malagasy légaliste: Manifestation du 16 mars 2013 à Paris – Bastille (Photos)

DSCN5641

Les Patriotes malagasy de France ont répondu à l’appel des  GTT (Collectif des Patriotes), ce samedi 16 Mars 2013 pour manifester leur amour pour la Patrie et surtout pour rappeler et informer que rien n’est réglé à Madagascar. Leur message s’adresse à la fois aux compatriotes au pays, victimes du totalitarisme quotidien des putschistes, pour les encourager mais aussi aux français et à la Communauté Internationale pour fustiger publiquement la politique  néo-colonialiste nauséabonde de la France qui maintient le pays dans cette situation chaotique,  dénoncer le comportement arrogant de la France, par la voix de son nouvel Ambassadeur, M. Goldblatt, qui foule aux pieds la souveraineté nationale.   

Autre message: Pas d’élections sans le retour de Ravalomanana.

La journée s’est terminée par une soirée de débat autour d’un repas qui est aussi l’occasion de récolter des fonds pour les victimes de « Haruna »

Des textes sont lus par les différentes organisations dont celui que le GTT International-Genève nous a transmis et que nous publions ci-après. 

************************

 

Manisfestation unitaire légaliste – Paris 16/03/2013

Déclaration

Les Malagasy otages de la France

Cher(e) ami(e)s,

Tout d’abord, nous saluons les compatriotes qui sont venus nombreux pour témoigner de l’amour qu’ils portent pour leur pays.  Nous saluons aussi celles et ceux, amis de Madagascar, qui sont venu(e)s apporter leur soutien et manifester leur solidarité avec le peuple malagasy dans l’épreuve qu’il traverse actuellement.
17 mars 2009 – 17 mars 2013 : C’est un triste anniversaire pour le peuple Malagasy. Cela fait en effet exactement 4 ans que Rajoelina et sa clique, soutenus activement par la France se sont emparés du pouvoir par la force. Ils ont volé au peuple Malagasy sa victoire, celle de la réélection du Président Marc RAVALOMANANA 2 ans auparavant.
Qu’ont-ils apporté les voyous putschistes en 4 ans de règne sinon mettre le pays à terre, laissant les millions de Malagasy s’enfoncer dans une situation de grave détresse. Ainsi, il n’est pas excessif de qualifier ces putschistes de criminels eu égard aux lots de souffrances qu’ils font endurer à leurs propres compatriotes, et la France en est complice :
·         8/10ème des Malagasy vivent avec moins de 1 € par jour (selon le PNUD),
·         77% de la population vivent dans la pauvreté extrême,
·         Une insécurité généralisée, de nuit comme de jour où les malfaiteurs n’hésitent plus à utiliser des armes offensives,
·         Massacres et intimidations de la population civile à l’instar de ce qui s’est passé et se passe encore dans le Sud du pays où l’opération « TANDROKA » menée par l’armée et les forces spéciales a fait plusieurs centaines de victimes et plusieurs villages incendiés. D’ailleurs, la question se pose sur les vraies motivations de ces opérations qui ressemblent à s’y méprendre à du nettoyage ethnique dans une région très riche en ressources minières.
·         Violations très graves et répétées des Droits de l’Homme. La dernière en date est le traitement réservé à l’épouse du Président, Mme Lalao Ravalomanana où Rajoelina et ses complices ont scandaleusement conditionné son retour à des mesures humiliantes de visa et de privation de la liberté individuelle.
·         Une autre illustration de la politique totalitaire du régime consiste à utiliser la menace terroriste pour maintenir la population dans la peur, comme si les Malagasy avaient la fibre et la culture terroristes. Ce sont plutôt eux, d’en face, qui terrorisent en permanence la population.
·         Sans oublier les pillages permanents des richesses nationales par des trafics à grande échelle en tout genre.
Les Malagasy sont exaspérés de cette dramatique situation. Ils ne peuvent plus supporter ce régime illégal, criminel et mafieux soutenu mordicus par la France qui, d’ailleurs, ne s’en cache plus. L’on se rappelle des propos provocateurs du nouvel Ambassadeur de France, M. Goldblatt qui non seulement a déclaré que le Président doit rester en exil mais que la France met également à disposition des putschistes un financement de 11,9 Millions d’euros pour organiser les élections.
Cette semaine, M. Goldblatt est encore monté au créneau pour approuver la politique menée par les putschistes autour de ce retour de Mme Lalao RAVALOMANANA.
On assiste donc à une situation d’ingérence grave de la France où elle impose sa volonté aux Malagasy. Madagascar est-il une colonie française où tout se décide à Paris ?
Nous voulons rappeler à la France que Madagascar est un pays indépendant et souverain et c’est au peuple Malagasy de décider et choisir ce que bon lui semble pour son pays. Pouvons-nous imaginer un seul instant qu’un autre pays s’immisce dans les affaires internes de la France et décide à la place des Français ??
Au vu de ces éléments, force est d’admettre que la Françafrique est encore bien vivante. Sa mort annoncée avec fracas à Dakar par François Hollande en octobre dernier n’était que pure démagogie. Il y a encore la France qui continue sa politique néo-coloniale et il y a l’Afrique qui la subit avec l’aide et la complicité des hommes de main comme Rajoelina. La France qui prétend être le pays des droits de l’homme, ne doit pas imposer au peuple africain ses pantins pour diriger le pays.
Par ailleurs, nous tenons solennellement à avertir la Communauté Internationale qu’aucune élection libre, transparente et encore moins acceptée par tous ne pourra se tenir dans le contexte actuel. D’autant moins que tous les organismes chargés de superviser et d’organiser le déroulement des élections sont acquis à la cause putschiste. Aussi, nous demandons aux organismes et institutions internationaux de n’accorder aucun financement électoral tant que la feuille de route n’est pas appliquée dans son intégralité  et notamment :
  • le retour immédiat et sans conditions de tous les exilés politiques SURTOUT le Président Ravalomanana conformément aux stipulations de l’article 20 de la dite feuille de route,
  • la réouverture effective de toutes les stations radio et audio-visuelles,
  • la libération de tous les prisonniers politiques,
  • le respect des droits civiques et politiques de tous les Malagasy sans exception.
Nous nous adressons enfin à nos compatriotes et ami(e)s africains en général pour rappeler que sans une conscience et une maturité  politiques exemplaires, notre continent resterait toujours la proie facile aux prédateurs de tous poils, et la Françafrique n’aurait rien à s’inquiéter. Nous resterons toujours « pauvres avec nos richesses ».
Continuons notre mobilisation et unissons nos forces pour que l’Afrique appartienne réellement aux africains et Madagascar aux Malagasy. Le combat que l’on mène aujourd’hui, nous le faisons pour les générations futures.
Albert Einstein disait : « Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et qui laissent faire » 
VIVE MADAGASCAR LIBRE !!!

Paris – Bastille, le 16 mars 2013

GTT INTERNATIONAL – GENEVE
15, rue des Savoises
Genève – SUISSE
%d blogueurs aiment cette page :