Nathalie Yamb : la templière anti Françafrique rejetée par les autorités ivoiriennes (Ecofin)

Nathalie Yamb : la templière anti Françafrique rejetée par les autorités ivoiriennes

(Ecofin Hebdo) – Interdite de séjour en France, l’activiste Nathalie Yamb vient d’être expulsée de Côte d’Ivoire suite à des propos très virulents à l’égard de la France. Celle qui a longtemps géré la communication du légendaire ancien Chef d’Etat ghanéen Jerry Rawlings, est devenue le nouveau visage du combat contre la Françafrique.

Depuis le 02 décembre dernier, Nathalie Yamb a été expulsée de Côte d’Ivoire. Devenue une véritable célébrité après un discours enflammé à Sotchi, lors du sommet Russie-Afrique, la conseillère exécutive du candidat aux présidentielles ivoiriennes, Mamadou Koulibaly, est devenue la nouvelle icône d’une certaine lutte contre la Françafrique.

1techno
Expulsée, Nathalie Yamb reste en contact avec les militants.

Presque inconnue du grand public, il y a quelques semaines, la Suisse d’origine camerounaise n’arrête pas de provoquer des migraines chez les autorités ivoiriennes, mais également chez les diplomates français dans une période où le sentiment anti-français semble de plus en plus fort. Taxée d’agitatrice par les autorités ivoiriennes, blacklistée par les autorités françaises et de plus en plus adulée par une frange « révolutionnaire » du continent, Nathalie Yamb intrigue.

Taxée d’agitatrice par les autorités ivoiriennes, blacklistée par les autorités françaises et de plus en plus adulée par une frange « révolutionnaire » du continent, Nathalie Yamb intrigue.

Pourtant, celle que la Côte d’Ivoire expulse n’en est pas à son coup d’essai. En effet, cela fait plusieurs années maintenant que Nathalie Yamb essaie d’être le pied dans la fourmilière.

Un mystère nommé Nathalie Yamb

Alors que son nom a été cité des centaines de fois sur internet ces derniers jours, Nathalie Yamb n’est pas exactement une personne qu’on peut qualifier de publique. Pour s’en rendre compte, il suffit de rechercher son parcours. L’entreprise est ardue, surtout depuis que Wikipédia a décidé de supprimer sa biographie. On se retrouve à glaner çà et là des morceaux d’histoires qui, s’ils semblent dessiner un profil, laissent finalement un profond sentiment d’insatisfaction quand, au final, la Suisse d’origine camerounaise semble vous glisser entre les doigts. Certains éléments biographiques sont toutefois accessibles. Sur le site internet du parti Liberté et Démocratie pour la République (LIDER), on retrouve une année de naissance, 1969.

Effectivement, Nathalie Yamb est née le 22 juillet 1969 à Gränichen, une commune du canton d’Argovie en Suisse ; le pays de sa mère. Son père, quant à lui est camerounais.

Lire la suite

Publié le 9 décembre 2019, dans AFRIQUE, Côte d'Ivoire, Françafrique, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. nathalie yamb… un nom a retenir !
    Le 09/12/2019, Tsimok’i Gasikara –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :