Madagascar : poubelle pour batteries usagées ? (JdE)

Affaire des 9 tonnes de batteries usagées à destination de Madagascar : délibération du tribunal de Saint-Denis le 28 septembre 2018.

Par Tsirisoa Rakotondravoavy

SAINT-DENIS – 10/09/2018 – Le propriétaire des batteries usagées, marchandises hautement polluantes à destination de Madagascar saisies à Saint-Denis en 2012, et son réseau de 11 personnes qui ont été interpellés, attendent la délibération du tribunal de Saint-Denis le 28 septembre prochain. Une peine de seulement six mois, dont trois avec sursis, attend le cerveau du réseau de trafiquants, alors que chaque gramme de plomb d’une vieille batterie extrait par des petites mains d’enfants à Madagascar contient un niveau de toxicité très élevé.

Ils étaient 12 à avoir été interpellés après la saisie au port de Saint-Denis de 9 tonnes de batteries usagées chargées en conteneur destinées à Madagascar en 2012. La tête du réseau est un mauricien dénommé Ashok Nunkomar appuyé par 11 complices. Ces personnes ont été jugées coupables par le tribunal de Saint-Denis pour exportation en contrebande et en bande organisée de marchandises prohibées.

Lire la suite

 

 

Publié le 16 septembre 2018, dans Droits humains, Environnement, Justice, Madagascar, Océan Indien, Uncategorized, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :