Didier Ratsiraka déclare ne posséder que 4 millions d’euros

Bon pour rappel par les temps qui courent !

Saint-Denis- La Réunion (PANA) — L’ancien président de Madagascar Didier Ratsiraka a déclaré ne posséder qu’une fortune de 4 millions d’euros (3,9 millions de dollars US) et réaffirmé sa volonté de poursuivre le combat politique dans son pays.
Dans une interview diffusée dimanche par la chaîne de télévision française LCI, M.
Ratsiraka, qui vit actuellement en France, a dit: « ma fortune n’est que de 4 millions d’euros » en réponse à une question sur la corruption à Madagascar qu’il a dirigé de longues années durant.
L’ancien président, qui est arrivé le lundi 8 juillet à Paris après avoir quitté son pays le vendredi précédent pour les Seychelles, se prononçait aussi sur le fait que sa propre fille, surnommée « princesse Sophie », avait affirmé être à la tête d’un patrimoine de 100 millions de francs français lors d’une soirée récente dans une discothèque de la capitale malgache.
« La corruption a toujours existé », a souligné Didier Ratsiraka, tout en s’étonnant du qualificatif de « princesse » rapporté par le journaliste français et a nié les allégations portées contre sa fille.
A d’autres questions sur une éventuelle demande d’extradition le concernant et sur le gel de ses avoirs dans l’Hexagone, l’ancien président a répondu qu’il s’attendait à tout, avant de répéter que sa fortune ne totalisait que 4 millions d’euros.
Quant à ses amis en France, celui qui rappelle avoir fait l’école navale française, a dit qu’il en avait « à gauche comme à droite », avant de confier, à une question de son intervieweur, que le président Chirac et lui-même se tutoyaient.
Interrogé sur le recrutement de mercenaires pour l’aider à se maintenir au pouvoir, M.
Ratsiraka a affirmé que ce sont ses « amis » en France qui lui ont suggéré l’envoi de « quelques experts » pour un encadrement technique des troupes sur place et l’entretien des ponts et autres équipements stratégiques.
Au sujet de la position adoptée par l’Union africaine (UA) sur Madagascar à Durban en début de semaine, l’ancien président a usé, comme à son habitude, d’une formule pour dire que « c’est la force du droit qui a prévalu, alors qu’à Madagascar c’est le droit de la force qui règne ».
Dans une de ses résolutions, l’UA a, rappelle-t-on, conditionné le retour de Madagascar au sein de l’instance continentale par l’organisation d’élections libres et transparentes dans ce pays.
Concernant sa stratégie future, M. Didier Ratsiraka a déclaré que « le combat continue » et a qualifié de « nazies » les méthodes de Marc Ravalomanana, son rival lors de l’élection présidentielle de décembre dernier.

14 Julho 2002 10:24:00
Source: http://www.panapress.com/Didier-Ratsiraka-declare-ne-posseder-que-4-millions-d-euros–13-600532-17-lang4-index.html

 

Publié le 8 septembre 2018, dans AFRIQUE, Madagasikara - Crise, Madagasikara - Histoire, Uncategorized, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :