Où va MADAGASCAR ?

Une analyse pertinente et lucide de la situation qui prévaut dans le pays après la répression sanglante de samedi dernier. 

Le titre est de la rédaction

L’image contient peut-être : texte

MADAGASCAR

Indépendamment des pertes en vie humaine que je déplore et condamne, j’ai envie de dire qu’il ne s’est rien passé ! Rien d’autre que ce à quoi nous avons pris la mauvaise habitude de participer: la lutte des grands partis pour le pouvoir, et qu’à chaque fois c’est le peuple qui paie au prix fort, sans strictement rien en retour. Cette fois-ci on a toutefois une différence notable: L’alliance temporaire entre deux oppositions fondamentalement antagonistes, le temps de renverser le président de la république …

Celui-ci est certainement un des derniers avatars des aventuriers politiques. Opportuniste à souhait, il est devenu président en « volant » la place d’un de ses amis qui y était destiné. A part ça, incompétent absolu, dans tous les domaines. Je me souviens de sa première sortie: les USA ! Il s’attendait à être reçu par Obama, comme ça … Puis retour bredouille au pays. Tous ses voyages à l’étrangers se sont soldés par de photos officiels, mais pratiquement aucun accord signé. En plus il n’avait pas de parti politique pour le soutenir. Il devait en bâtir un en toute hâte: il enrôla tous les aventuriers, les opportunistes, tous ceux qui avaient hâte de s’enrichir rapidement à moindre frais. Cette cour acheva le travail: Madagascar chute alors de façon tragique vers les bas-fonds de tous les classements mondiaux: la corruption atteint des sommets et l’économie ne s’est jamais ressaisi. Conséquences: le peuple n’a jamais été aussi pauvre, l’entourage d’un président ne s’est jamais enrichi aussi vite …

La mise hors circuit d’un tel chef d’était était donc dans les esprits. Reste à savoir comment ? Tous les partis politiques, ou presque, étaient pour la voie démocratique. Sauf que lui ne l’entendait pas de cette oreille. L’actuel président n’a aucun soutien de l’extérieur. Son propre parti ne le soutiendra que de manière marginale, en cas de conflit ouvert comme c’est le cas : le plus grand nombre, déjà enrichi, retournera sa veste, encore une fois ! Et vu son résultat économique et social, il n’a rien à attendre des électeurs. Il ne lui restait donc pour se faire réélire, que la confection rapide d’une loi électorale entièrement écrite pour sa réélection, et demander un dernier service à ses députés, déjà pourris jusqu’à l’os, de tout faire jusqu’à en corrompre d’autres pour qu’elle soit votée. Ce fut fait. On connaît la suite …

Ce mouvement ira très certainement à son terme. Dès lors que Rajaonarimampianina est sommé par les capitales européennes de ne pas utiliser la force, il vient de se voir ainsi amputer de son dernier atout, d’autant plus que le communiqué des forces de l’ordre est clair à ce sujet : ils ne tireront pas sur la foule. Tôt ou tard, se retrouveront donc face à face deux forces majeures de la politique malagasy: Le MAPAR, soutenu par la Françafrique et Le TIM, l’obligé de l’USAfrique. Comme quoi, Madagascar n’est pas sorti de l’auberge. Comme dit un proverbe malagasy, tu avances, tu perds ton grand-père, tu recules, tu perds ta grand mère ! Car il faudra bien que l’on comprenne que la nouvelle forme de colonisation pratiquée par la France ou par les USA ne nous rendra pas la souveraineté qu’à perdu Rajaonarimampianina, ne nous donnera pas l’économie saine que n’a pas réussi à nous donner Rajaonarimampianina, que le social sera pas plus actif que ne l’a pas fait Rajaonarimampianina … En ces moments de transition délicate, je ne peux m’empêcher de revenir sur cette pensée: « La grande ile rouge a réussi à quitter l’Afrique, sans jamais réussir à rejoindre l’Asie. Elle erre dans l’Ocean Indien, sans avoir jamais su, quelle direction prendre … »

Avec l’aimable autorisation de D. Patou

Publié le 23 avril 2018, dans AFRIQUE, colonisation, Droits humains, Géopolitique, Madagasikara - Crise, Uncategorized, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :