Français évadé à Madagascar : «J’ai versé 70 000 € à la ministre de la Justice»

Houcine Arfa, ancien conseiller chargé de la sécurité du président malgache Hery Rajaonarimampianina, s’est évadé de la prison où il était enfermé pour tentative de kidnapping et usurpation d’identité, puis à rejoint le territoire français le 1er janvier 2018. LP / Lucas Barioulet

Condamné à trois ans de prison à Madagascar, cet ancien boxeur devenu intime du président malgache avant de tomber en disgrâce s’est évadé en pirogue.

Houcine Arfa, 53 ans, ex-conseiller du président de la République de Madagascar, a passé six mois dans la pire prison de l’île, avant de s’en évader le 28 décembre dernier au terme d’un improbable périple.

Désormais, Houcine Arfa, 53 ans, est en sécurité en France, le pays qui l’a vu grandir. Loin de la «maison de force» où cet ex-conseiller à la sécurité du Président de la République malgache dit avoir été torturé. Attablé dans un café parisien du 17ème arrondissement, ce lundi matin, il détaille pour la première fois cet «enfer» qu’il vient de vivre. Houcine Arfa balance. Et dit avoir encore de nombreuses révélations à faire…

«Un dossier vide»

Poursuivi initialement pour «usurpation d’identité», «tentative d’extorsion» et «association de malfaiteur», il dénonce un procès biaisé, basé sur «un dossier vide», qui lui a valu d’être condamné en novembre à trois années de détention. «Une procédure totalement inique. Un coup monté», dénonce Me Frank Berton, son avocat, rompu aux arcanes judiciaires malgaches devant lesquelles il a déjà porté plusieurs dossiers criminels.

Désormais, l’heure est à la contre-attaque. Alors qu’une procédure d’appel est en cours, qui sera examinée en février, les autorités malgaches parlent «extradition». Me Berton, lui, entend pour sa part déposer plainte, en France, vraisemblablement pour «séquestration arbitraire.» L’affaire Arfa, une «affaire d’Etat» selon son principal protagoniste, ne fait que commencer.

Lire la suite

 

 

Publicités

Publié le 15 janvier 2018, dans AFRIQUE, Droits humains, France, Madagasikara - Crise, Océan Indien, Uncategorized, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :