Françafrique – Jean-Marie Le Guen aux commandes de la Francophonie et du Développement

https://i2.wp.com/www.africa-info.org/image/9480-francafrique-le-guen-en-tournee.jpg

A l’issue du remaniement du gouvernement imposé par le départ de Valls, devenu candidat à la candidature présidentielle de 2017, le très françafricain Jean Marie Le Guen est nommé Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie. Il remplace à ce titre André Vallini, rapatrié en France pour s’occuper des relations avec le Parlement (en clair rassurer les députés socialistes). Quant à M. Le Guen, l’homme a toujours manifesté un sentiment approbateur en faveur de ce système mafieux qui permet à la France d’assurer sa domination sur ses anciennes possessions africaines. Pour preuve, il a toujours été, à plusieurs reprises, élogieux vis à vis des différents régimes totalitaires kleptocrates et complices de la France dans le pillage de leurs propres terres.

Les 13 et 14 mai 2016, il conduisait au Togo une délégation de parlementaires socialistes français et déclarait que « le Togo est un pays qui avance aujourd’hui dans la stabilité, dans la volonté de développement et cela ouvre toutes les possibilités d’une coopération encore renforcée entre nos deux pays« .

29 octobre 2016, toujours au Togo, il a affirmé sans se sourciller, devant l’opposition togolaise que le pays « change dans le bon sens », alors que, selon l’opposition, « la situation politique togolaise, continue d’être rythmée par la pratique permanente de l’arbitraire et des fraudes électorales » (…)

Donc, nous sommes avertis que rien ne changera sous les cieux de la françafrique. Ce sera toujours la main mise de la France sur l’économie des pays africains avec la complicité criminelle des dirigeants qui n’hésitent pas à vendre leur propres terres.

Madagascar n’échappe pas à la règle. Le secteur du transport aérien est déjà sous contrôle quasi-intégral de la France avec les aéroports de Nosy Be et Ivato dont la gestion et les travaux de constructions des infrastructures sont confiés à des entreprises françaises. Prochainement, la compagnie nationale AIR MADAGASCAR passerait aussi sous le contrôle indirect d’Air France à travers sa filiale Air Austral, bien placé, semble-t-il, pour remporter l’appel d’offre de privatisation d’Air Mad. On peut être certain qu’en contrepartie du soutien très appuyé de la France et de son armada (OIF, AFD, …) dans l’obtention du financement faramineux de 10 Milliards USD promis par les bailleurs lors de la CBI (1) à Paris, elle attend le retour d’ascenseur !

Il est urgent de se réveiller, nous sommes en train d’être dépecés !!

TG

 

(1) Conférence des Bailleurs et des Investisseurs pour Madagascar qui s’est déroulé les 1er et 2 décembre 2016 à l’UNESCO à Paris.

 

 

 

 

Advertisements

Publié le 8 décembre 2016, dans AFRIQUE, Colonialisme, Françafrique, France, Madagasikara - Crise, Uncategorized, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :