Violence policière – La terreur militaire occultée pendant les enquêtes (L’Express Mada)

https://i2.wp.com/www.lexpressmada.com/wp-content/uploads/2016/11/analakely.jpg (Photo: L’Express Mada)

Les auditions des éléments de la police municipale, incriminés dans des actes de violence contre un sous-officier de la Base Aérienne Tactique (BATAC), et sa femme enceinte, à Analakely, dans la soirée de mercredi, seront entamées seulement ce jour. De source auprès de la gendarmerie nationale chargée de l’enquête, le militaire de la Batac et son épouse, ont, pour leur part, effectué leur déposition, vendredi. La terreur insufflée par l’armée, lorsqu’elle est venue défier la police municipale pour s’être attaquée à l’un des siens, n’est pas en revanche, abordée.
Il a été annoncé que 34 agents de la police municipale vont répondre de ce qui s’est passé, mais la gendarmerie indique que ce chiffre peut changer, selon les besoins de l’enquête.
C’est un assainissement, mené par la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA), qui a mal tourné. Alors que la police municipale chassait les marchands illicites, la femme du militaire, elle-même marchande à la sauvette, a été brutalisée. Venu la chercher, le sous-officier, témoin de l’agression selon ses explications, affirme s’être interposé.

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/violence-policiere-la-terreur-militaire-occultee-pendant-les-enquetes/

 

 

Publié le 15 novembre 2016, dans AFRIQUE, Madagasikara - Crise, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :