MADAGASCAR – Sommet de la Francophonie: Tout le monde reste à la maison !

https://i0.wp.com/www.lagazette-dgi.com/images/LGDI-4110.gif

Le sommet de la Francophonie tant attendu (par certains) survient dans un mois exactement. Sera-t-il la fête que l’on annonce d’ores et déjà ? La réponse, apparemment, est négative pour la raison suivante : les organisateurs et le régime en général font déjà en sorte que la population ne soit pas associée aux festivités. En effet, pour permettre aux délégués étrangers d’évoluer sans contrainte en ville comme en rase campagne, les gens sont invités à rester à la maison. Comme invitations et  recommandations pourraient ne pas suffire, des mesures draconiennes vont être prises pour inciter (ou obliger ?) les gens à se barricader chez eux. L’intention des organisateurs est de faire de la capitale une ville morte. Car les rues, les avenues et les places publiques étant libérées au bénéfice des délégués étrangers,  ce serait ainsi le cadre idéal pour un déroulement sans accrocs du sommet de la Francophonie.

Première mesure : l’enseignement est suspendu et les classes vont vaquer avant et pendant le sommet. Selon le ministre de l’Education nationale, Paul Rabary, de cette manière les embouteillages n’auront pas lieu. De fait, il a été constaté que pendant les vacances scolaires, la circulation est nettement plus fluide. Mais dès la reprise des cours, véhicules et scolaires encombrent les voies et provoquent des engorgements. Fauteurs d’embarras de circulation, élèves et étudiants sont condamnés à rester chez eux pendant le sommet. On ne sait si la mesure sera étendue aux établissements relevant d’une juridiction étrangère, comme les lycées français et autres écoles conventionnées. Car en raison du niveau de vie chez ces derniers, le nombre des véhicules (individuels ou collectifs) mobilisés pour le transport scolaire y est très élevé et contribue grandement aux embouteillages. Pour s’en convaincre, il n’est que de voir l’ampleur des encombrements dans les alentours de ces établissements, en période de scolarité…

Lire la suite

 

 

 

Publié le 29 octobre 2016, dans AFRIQUE, Françafrique, Géopolitique, Madagasikara - Crise, Océan Indien, Uncategorized, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :