COMESA – Mugabe aurait sévèrement sermonné Rajaonarimampianina.

https://i0.wp.com/www.madagate.org/images/pics/2016/10/mugabe.jpg

“Ca ne sert à rien de m’accueillir avec ces belles organisations tant que le peuple vit dans la merde”.

Arrivé hier à Antananarivo pour assister au 19ème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement du COMESA (Marché commun de l’Afrique australe et orientale), le Président Robert Mugabe, du haut de ses 92 ans, aurait dérogé aux convenances diplomatiques en tirant à boulets rouges sur Rajao par rapport à la réalité qui prévaut à Madagascar:“Ca ne sert à rien de m’accueillir avec ces belles organisations tant que le peuple vit dans la merde”.

Et pan ! On ne peut pas être plus clair et direct. On imagine bien l’exaspération voire le sentiment d’humiliation de Rajao devant le franc parler de l’infatigable M. Mugabé. Mais n’aurait-il pas raison au fond, le « vieux lion » du Zimbabwé en pointant du doigt la misère qui règne dans le pays, misère dont l’entière responsabilité incombe à HVM et consorts ? Aurait-il oublié, Rajao, qu’il a comme invité une personnalité, l’ancien guerillero de la guerre d’indépendance de son pays, l’ancienne Rhodésie ? Rappelons que Robert Mugabé, avec ses amis combattants du ZANU, ont arraché son pays des crocs des blancs ségrégationnistes en 1980, lui valant le qualificatif (à tort évidemment) de « dictateur » par l’occident tant il n’hésite point à fustiger le néo-colonialisme dans tous ses états qui sévit sur le continent noir. Mugabe est devenu, à ce titre, persona non grata en occident, comme l’a montré la France en refusant de l’accueillir lors du Sommet France – Afrique de Nice en 2010. Enfin, n’oublions pas non plus que c’est grâce aux personnalités comme Mugabe que la région de l’Afrique australe a connu le vent de la décolonisation.

Bref, rien à voir avec Rajao et ses amis putschistes qui ne sont que des malheureux pantins des grandes puissances n’hésitant point à vendre leur Patrie au nom de l’intérêt personnel.

TG

 

 

 

 

Publié le 18 octobre 2016, dans AFRIQUE, Colonialisme, Droits humains, Madagascar, Madagasikara - Histoire, Uncategorized, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :