Madagascar : Qui a tort pour l’or de Soamahamanina ?

Publié par : Boubakar Nguema

https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/s3.housseniawriting.com/wp-content/uploads/2016/10/02090421/or-soamahamanina-1-660x330.jpg

L’exploitation de l’or par une société chinoise dans la commune de Soamahamanina continue de faire des remous. Des Chinois qui estiment qu’ils ont suivi toutes les voies légales et les habitants qui se sentent lésés. La faute revient au gouvernement qui n’a pas consulté les principaux acteurs.

Depuis plusieurs mois, les habitants de la commune de Soamahamanina sont confrontés à une société chinoise qui veut exploiter l’or sur leurs terres. La Jiuxing Mines SARL a obtenu une autorisation pour une exploitation de 40 ans concernant l’or, le zinc, le fer et le plomb sur une zone qui couvre 7 500 hectares. La société chinoise a entrepris les démarches nécessaires depuis 12 mois et en mai 2016, elle a obtenu le permis environnemental qui lance l’exploitation de ses différentes minutes.

Les habitants de Soamahamanina refusent cette exploitation en estimant que pendant les démarches, ils n’ont pas été consultés. Toutefois, la situation est plus nuancée que la bataille des camps retranchés qui nous est présentée. Dans cette même commune, il y a des habitants qui ont accepté des baux d’exploitation de la société chinoise. Et il y a eu des disputes entre ces habitants avec les défenseurs des terres qui accusaient les autres d’être des traitres.

Sur le plan purement légal, cette exploitation a passé toutes les étapes et malheureusement, les habitants n’ont plus leur mot à dire. Il est intéressant de voir que cette affaire, qui est loin d’être finie, montre tous les problèmes de Madagascar sur l’exploitation foncière. Les Chinois s’estiment dans leur droit vis-à-vis de la loi, les habitants estiment que la loi est inférieure au droit ancestral de leurs terres. Si on veut chercher un coupable de cette pagaille, alors il faut regarder l’intermédiaire qui a légalisé cette exploitation, à savoir, l’Etat.

L’Etat connait la position des habitants dans les zones rurales sur l’exploitation des ressources par les sociétés étrangères. Le fiasco d’Ambatovy en est un exemple. Le gouvernement aurait dû sensibiliser les habitants à ce projet. Et si les habitants restaient toujours contre après la sensibilisation, alors l’Etat aurait dû écouter ces habitants, car aux dernières nouvelles, un gouvernement doit protéger et respecter ses citoyens même quand ils ont tort. Ici, nous avons un gouvernement qui se réfugie derrière la légalité des démarches administratives pour protéger une société étrangère.

Les collectifs de protection contre l’environnement et les différentes associations dénoncent surtout l’opacité de l’attribution des différents permis d’exploitation. Le cas de Jiuxing Mines SARL est assez frappant. On a très peu d’informations sur cette société en sachant qu’elle doit être totalement transparente si elle envisage un projet minier qui va nécessiter plusieurs millions de dollars. Cette société n’a pas de conseil d’administration, pas d’audit et même son siège social est une simple adresse de domicile. Dans ces conditions, il est difficile de vous croire, messieurs de la société, que vous allez protéger l’environnement avec votre projet minier, alors qu’une grande partie de vos activités sont très obscures.

Cette affaire montre le décalage complet entre la société malgache et les ambitions du gouvernement de tout légiférer. Pendant des décennies, ce pays a vécu dans l’opacité totale concernant de nombreuses démarches administratives.

Lire la suite

 

 

 

Publié le 3 octobre 2016, dans AFRIQUE, Chine, Droits humains, Economie, Madagasikara - Crise, Océan Indien, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :