Ravalomanana et le TIM : Possible alliance avec « Mitsangàna Ry Malagasy » (Midi Mkara)

https://i2.wp.com/www.midi-madagasikara.mg/wp-content/uploads/2016/09/RA8-4-300x300.gifLe basculement du TIM dans l’un des deux camps antagonistes « HVM » et « Mitsangàna Ry Malagasy » pourrait accélérer l’évolution de la situation.

L’ancien président et son parti n’excluent pas une alliance avec cette plateforme d’opposition.

Le TIM est ouvert au dialogue. Cette déclaration est de Marc Ravalomanana qui a réuni hier à Faravohitra les membres du bureau politique de « Tiako I Madagasikara ». A entendre l’ancien président, ce dialogue va dans les deux sens, tant à l’endroit du régime en place que de l’opposition. A l’endroit du régime, suite au scandale d’Andohatapenaka à l’issue duquel le président national du TIM a annoncé sa rupture avec Hery Rajaonarimampianina. « Le TIM est représenté dans le gouvernement, certes, mais il ne cautionne pas les défaillances du régime. Quoi qu’il en soit, nous sommes toujours ouverts au dialogue », a-t-il expliqué hier à Faravohitra. A l’endroit de l’opposition, le parti politique de Marc Ravalomanana n’exclut pas une alliance. A en croire son secrétaire général Donat Olivier Andriamahefamparany, des tractations seraient en cours pour qu’un consensus soit trouvé entre le TIM et la plateforme « Mitsangàna Ry Malagasy » sur la stratégie à adopter vis-à-vis du pouvoir. Reste à savoir jusqu’où iraient ces tractations.

Position évolutive. Visiblement, la position du TIM évolue suivant l’évolution de la situation. Il y a une semaine, la position de formation politique de Marc Ravalomanana a été ferme par rapport aux revendications de « Mitsangàna Ry Malagasy » : Ni coup d’Etat, ni élection présidentielle anticipée. Hier, l’ancien président a déclaré qu’il est pour une élection présidentielle anticipée à condition que la communauté internationale s’y associe. « Une élection présidentielle anticipée serait possible s’il est précédée d’un référendum et si le Pnud, les Nations Unies et l’Union africaine la cautionnent », a-t-il précisé. Par contre, Marc Ravalomanana a réitéré que les Malgaches ne veulent plus de troubles. En tout cas, si le problème de leadership  serait le seul obstacle à l’alliance entre le TIM et la plateforme « Mitsangàna Ry Malagasy », entre le TIM et le régime, c’est à la fois une question de respect de liberté individuelle et une question de majorité. Une question de respect de liberté individuelle car si Rolland Ravatomanga a été nommé ministre, ce n’est pas seulement en tant que TIM, mais c’est son choix. Et une question de majorité parce que les 20 députés TIM à l’Assemblée nationale pèsent lourd dans la balance de la stabilité.

Lire la suite

 

Ravalomanana et le TIM : Possible alliance avec « Mitsangàna Ry Malagasy »

 

 

Publié le 14 septembre 2016, dans Madagascar, Madagasikara - Crise, Océan Indien, Politique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :