MADAGASCAR – Formation pédagogique : Fin de la délivrance du Capen (L’Express)

https://i1.wp.com/www.madonline.com/wp-content/uploads/2015/03/%C3%A9coliers.jpg

L’École normale supérieure adopte le système Licence-Masters-Doctorat. La délivrance du certificat d’aptitude pédagogique s’achève cette année.

L’ENS arrêtera la délivrance du Capen cette année. Tel sera l’aboutissement de l’intégration au système LMD, comme l’a souligné le responsable du domaine de l’ENS à Ampefiloha, Henriette Ramanambelina. C’était, hier, lors du lancement de la semaine de l’ENS à Ampefiloha. «Ce sera une grande opportunité pour les normaliens. Car avec l’ancien système, il fallait qu’ils achèvent les 5 ans de formation pour obtenir le Capen. Autrement, ils équivalaient à des bacheliers», renchérit notre source.
Avec le LMD, les normaliens pourront entrer dans le monde du travail, après 3 ans de formation. « Ils auront la capacité d’enseigner dans les collèges d’enseignement général avec la licence. Et après 5 ans de formation, ils auront des Master en éducation et pourront enseigner dans les lycées. Et s’ils poursuivent jusqu’au Doctorat, ils pourront nous remplacer », continue Henriette Ramanambelina.
Les étudiants rencontrent toutefois des difficultés dans l’effectivité de ce nouveau système d’enseignement.

Contraintes
Les heures des cours magistraux se réduisent pour laisser plus de temps à des recherches personnelles. En effet, le système LMD implique plus de contribution de la part des étudiants. Or, c’est à peine si cet établissement possède une trentaine d’ordinateurs pour les milliers d’étudiants. Et ces derniers de rajouter que la connexion y est faible. « Nous sommes obligés de faire nos recherches dans des cybercafés où nous devons payer jusqu’à 10 000 ariary par semaine pour le coût de la connexion ainsi que l’impression ou la photocopie des documents », raconte Hery Andrianandraina, un étudiant en 3ème année à l’ENS Ampefiloha. « On craint fort la baisse du niveau des futurs enseignants des collèges et des lycées, avec l’incohérence entre les équipements existants et le mode d’enseignement», déplorent les étudiants.
Le directeur général de l’Éducation fondamentale et de l’alphabétisation (Dgefa), représentant du ministère de l’Éducation nationale à cet évènement, explique que l’État a déjà accordé le recrutement des « capéniens » en tant que fonctionnaire dès leur sortie. Il faudra toutefois d’autres concertations pour accorder le recrutement des diplômés en « Licence ».

Miangaly Ralitera

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/formation-pedagogique-fin-de-la-delivrance-du-capen/

 

 

Publié le 17 août 2016, dans AFRIQUE, Droits humains, Education, Madagasikara - Crise, Uncategorized, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :