MADAGASCAR – Privatisation d’Air Mad: L’opération se précise (LGDGI)

38 compagnies aériennes étrangères ont été consultées en vue de la privatisation d’Air Madagascar. Le dépouillement aura lieu fin juillet 2016. Cette information confirme une fois de plus que le régime ment à l’opinion publique. L’objectif premier du recrutement de Gilles Filiatréault était de privatiser Air Madagascar mais non pas de la redresser. Le régime est donc parvenu à ses fins. Cette privatisation, ordonnée par les bailleurs de fonds lassés des subventions inutiles, a été savamment orchestrée par le Conseil d’Administration d’Air Madagascar qui comprend notamment Nicole Andrianarivoson et Henri Rabary-Njaka (dit Alain Delon). Ce dernier tient là sa petite revanche. L’Aviation Civile de Madagascar a participé activement à l’opération. Avec ses quatre malheureux appareils, ses pertes accumulées et ses dettes colossales, Air Madagascar va être bradée. Grâce à l’argent public que nos dirigeants actuels ont détourné, ils vont pouvoir devenir actionnaires d’Air Madagascar, par l’intermédiaire de sociétés écrans, en plus de détenir des actions dans Madagasikara Airways. Pour certains observateurs, cette privatisation est la seule voie pour sauver Air Madagascar de la faillite. La compagnie aérienne avait du mal à payer ses charges financières et d’exploitation. Pour d’autres, cette mesure annonce la fin d’un mythe et la suppression de centaines d’emplois directs. Elle pourrait également accélérer la chute du régime. La prochaine phase sera la privatisation des sociétés dans lesquelles Air Madagascar détient des participations. On peut citer Sofitrans, Zahamotel et l’Hôtel des Termes. Durant sa propagande pour l’élection présidentielle, Hery Rajaonarimampianina (ancien Président du Conseil d’Administration d’Air Madagascar) avait promis que la compagnie aérienne nationale resterait une société d’Etat. Elle est surtout dans un mauvais état. La réaction du personnel et des syndicats d’Air Madagascar ne se fera pas attendre longtemps, tandis que les fournisseurs, tels que Total, SITA et AGS, se demandent s’ils seront payés un jour.

Ranary et PN

http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=53121:privatisation-d-air-mad-l-operation-se-precise&catid=57&Itemid=115

 

Lire aussi:

 

 

 

 

Publié le 14 mai 2016, dans AFRIQUE, Madagasikara - Crise, Médiamensonges, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :