Le complot du triangle Riyad/Tel-Aviv/Ankara contre la Syrie, sous le couvert du cessez-le-feu

IRIB- L’Arabie saoudite poursuit, toujours, ses coopérations avec le régime sioniste, pour écarter du pouvoir Bachar al-Assad, le Président syrien.

A peine 2 jours, seulement, après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu, en Syrie, la visite, en Israël, des ministres saoudiens des Affaires étrangères et du Renseignement a été dévoilée.

L’agence de presse russe, Sputnik, a rapporté qu’un message sécuritaire important a, récemment, été télécommuniqué, sur les détails de la visite secrète, dans les territoires occupés, d’Adel al-Jubeir, le ministre saoudien des Affaires étrangères et de Khaled al-Hamidan, le Chef du Renseignement de ce régime.

Selon ce rapport, les parties non diffusées du message font part de l’éventualité d’opérations militaires contre la Syrie et le Liban.

Cette décision a été prise, lors de la rencontre entre les responsables saoudiens, d’une part, et les responsables et le chef du service d’espionnage israéliens, (Mossad), de l’autre.

A cet effet, Adel al-Jubeir s’est rendu, dans les territoires occupés, pour rencontrer Benyamin Netanyahu, le Premier ministre du régime sioniste.

Selon Sputnik, l’objectif le plus important de la visite de Jubeir est de demander à ce régime d’intervenir, militairement, dans le Sud d la Syrie, en cas d’une attaque terrestre, dans le but de faire pression sur Damas.

Le quotidien « Financial Times », de publication britannique, avait écrit, la semaine dernière, que l’Arabie saoudite cherchait à mette en œuvre un plan militaire, en collaboration avec la Turquie, qui aboutirait à des opérations terrestres, dans le Sud de la Syrie.

L’Arabie et la Turquie continuent de s’acharner sur l’élimination d’Assad, sans voie politique, ni négociations de Genève, sur la Syrie.

Les officiers israéliens ont formé les éléments des groupes terroristes «Daech» et «le Front Al-Nosra», au Golan occupé, d’autant plus que l’armée israélienne a, à maintes reprises, pris pour cible, en soutien aux terroristes, les objectifs gouvernementaux, dans le Sud de la Syrie.

La révélation de la visite, en Israël, de Jubeir, et la menace, proférée par John Kerry, le secrétaire d’Etat américain, comme quoi, si les cessez-le-feu, en Syrie, ne donne rien, un plan alternatif est prévu, témoignent, clairement, d’un lien significatif.

Le front arabo-occidental, dirigé par l’Arabie et les Etats-Unis, cherche, toujours, à se débarrasser d’Assad et ne lésine sur rien, pour y parvenir.

L’instauration du cessez-le-feu, en Syrie, a des dimensions cachées et suspectes. L’inquiétude du vice-ministre russe des Affaires étrangères, quant aux dernières déclarations faites par les Américains, renforce le pessimisme vis-à-vis de cette question.

En effet, l’attaque militaire fait partie des alternatives des Etats-Unis, en cas d’échec du processus politique du règlement de la crise syrienne.

Le renforcement des positions des terroristes, sur différents fronts, notamment, dans le Sud de la Syrie, au Golan occupé, alors que le cessez-le-feu est instauré, n’est pas exclu, d’autant plus que la visite, en Israël, de Jubeir renforce cette éventualité.

http://francophone.sahartv.ir/infos/commentaire-i27622-le_complot_du_triangle_riyad_tel_aviv_ankara_contre_la_syrie_sous_le_couvert_du_cessez_le_feu

 

 

 

 

Publié le 29 février 2016, dans Arabie Saoudite, Israël, Proche Orient, Sionisme, Syrie, Uncategorized, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :