Les 1 % les plus riches possèdent désormais davantage que les 99 % restants (Oxfam): n’est-ce pas une forme de violence?

Note: Le titre est de la rédaction de TG

Le bidonville de Tondo, à Manille, aux Philippines, en 2014

Bidonville de Tondo à Manille, aux Philippines (2014). Crédit : Dewald Brand / Miran pour Oxfam

Une économie au service des 1 %

Ou comment le pouvoir et les privilèges dans l’économie exacerbent les inégalités extrêmes et comment y mettre un terme

La crise mondiale des inégalités atteint de nouveaux sommets. Les 1 % les plus riches possèdent désormais davantage que les 99 % restants. Ils font usage de leur pouvoir et de leurs privilèges pour biaiser le modèle économique et creuser le fossé entre eux et le reste de la population.

Un réseau mondial de paradis fiscaux a permis aux plus riches de cacher quelque 7 600 milliards de dollars. La lutte contre la pauvreté est vaine si la crise des inégalités n’est pas résolue.

Rapport complet à télécharger

Publié le 18 janvier 2016, dans AFRIQUE, Capitalisme, Droits humains, Finances, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :