«Merci d’avoir détruit notre pays» : des libyens en colère interpellent Obama après son message

Le chef d’Etat s’est fendu d’un message adressé au peuple libyen, le félicitant pour l’indépendance acquise de sa nation… Mais tous les citoyens n’y ont pas été sensibles, certains ayant gardé un goût amer de l’intervention US dans le conflit.

Dans un message au peuple libyen, le président américain a déclaré que la révolution de 2011 avait libéré celui-ci de «42 ans de dictature». Maintenant, il reste «des défis profonds», et les Libyens «ont montré leur engagement pour les résoudre», a-t-il écrit.

Barack Obama a accueilli avec bienveillance l’accord politique signé le 17 décembre et a fait part de sa confiance dans le fait que le dialogue politique et l’établissement d’un gouvernement d’unité nationale généreraient la paix, la prospérité et la sécurité dans le pays, qui fait face à la division.

Il y a une semaine, durant sa conférence de presse de fin d’année, le président a admis que les Etats-Unis avaient «une certaine responsabilité» pour ne pas s’être montrés assez rapides et avoir sous-estimé la nécessité de reconstruire un gouvernement dans le pays après le renversement de Mouammar Kadhafi. «En conséquence, on a maintenant une très mauvaise situation», a déploré Obama.

Lire aussi : Déploiement raté : à peine arrivés en Libye, des soldats américains sont priés de partir

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, qui a également salué la signature «historique» de l’accord politique libyen, a déclaré qu’il s’agit seulement du «début d’un voyage difficile» pour la Libye et ses citoyens. «La situation difficile à Benghazi et d’autres zones doit être adressée comme un problème de la plus haute priorité», a-t-il ajouté.

Selon des données des Nations Unies, plus de 2,4 millions de Libyens (dont 435 000 ont été déplacés) auraient besoin d’une assistance humanitaire immédiate.

Le problème majeur du gouvernement d’union formé récemment est son manque de puissance militaire pour restaurer l’ordre sur le territoire national, dévasté par plusieurs années de conflit entre différentes factions armées.

 

Nouvelle image_1

Ce mois-ci, le ministre de la Défense français Jean-Yves Le Drian a mis en garde contre le fait que Daesh convoitait les puits de pétrole lucratifs de la Libye, après que les forces russes aient détruit l’entreprise pétrolière illégale du groupe en Syrie.

En savoir plus : Un cousin de Kadhafi à RT : Daesh a volé du gaz sarin d’entrepôts libyens – et l’a déjà utilisé

L’Etat islamique est déjà implanté sur le sol libyen et impose la charia sur certains territoires. Plus tôt cette semaine, l’organisation a publié une vidéo de sa patrouille, l’autoproclamée «police islamique» dans les rues de la ville de Syrte, qui regorge de pétrole.

Nouvelle image

La situation actuelle en Libye s’apparente donc au chaos et les gens ayant vécu dans l’Etat libyen, anciennement prospère, le savent mieux que quiconque. Des commentaires laissés sur la page Facebook de l’ambassade américaine en Libye font écho du sentiment de nombreux Libyens ordinaires, qui estiment que leur pays a été ruiné par les Etats-Unis.

 

Publié le 27 décembre 2015, dans AFRIQUE, Droits humains, Géopolitique, Guerre, Impérialisme, Libye, Maghreb, Médiamensonges, Politique US, Révolte des pays arabes, Terrorisme, Uncategorized, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :