CÔTE d’IVOIRE : Un PAYS HUMILIÉ et DISCRÉDITÉ par OUATTARA, BEDIÉ et SORO depuis 2002

CÔTE d'IVOIRE : Un PAYS HUMILIÉ et DISCRÉDITÉ par OUATTARA, BEDIÉ et SORO depuis 2002

Ses parents auraient dû le prénommer, non pas Guillaume , mais Jérémie car, en lieu et place d’un discours profond et argumenté, Soro n’a servi que des jérémiades aux pseudo-députés du RHDP venus l’écouter, ce vendredi 18 décembre 2015.

En voici quelques exemples: « J’ai été choqué au plus haut point d’être victime de l’une des pires campagnes de dénigrement et de calomnie jamais orchestrées contre ma personne et mon combat politique… J’ai été meurtri par toutes ces cabales qui m’ont frappé de plein fouet… J’ai été blessé… Une juge française a cru devoir par tous les moyens m’humilier. » Que peut-on répondre à ces jérémiades? Je dirai, d’abord, que, devant une épreuve, un « garçon ne pleure pas », n’ameute pas le monde entier mais supporte et souffre en silence comme ce loup dont Alfred de Vigny a si bien relaté les derniers instants en écrivant: « Tout en léchant le sang répandu sur sa bouche et, sans daigner savoir comment il a péri, refermant ses grands yeux, meurt sans jeter un cri…

Comment on doit quitter la vie et tous ses maux, c’est vous qui le savez, sublimes animaux ! À voir ce que l’on fut sur terre et ce qu’on laisse, seul le silence est grand; tout le reste est faiblesse.- Ah ! Je t’ai bien compris, sauvage voyageur, Et ton dernier regard m’est allé jusqu’au cœur ! Il disait:  » Si tu peux, fais que ton âme arrive, à force de rester studieuse et pensive, jusqu’à ce haut degré de stoïque fierté où, naissant dans les bois, j’ai tout d’abord monté. Gémir, pleurer, prier est également lâche. Fais énergiquement ta longue et lourde tâche dans la voie où le Sort a voulu t’appeler.

Puis après, comme moi, souffre et meurs sans parler. » Soro aurait pris le temps de bien se former, il aurait préféré le long et austère apprentissage dans les amphithéâtres et bibliothèques au raccourci des coups d’État et des tueries, qu’il aurait découvert et assimilé cette belle leçon de courage et de dignité dans la souffrance. Un garçon n’étale pas sa douleur, telle est la première remarque que je voulais faire.

Ensuite, un garçon ne fuit pas devant une femme juge qui ne demande qu’à entendre sa version des faits. Soro prétend avoir résisté en ne répondant pas à la convocation de la juge. Non, fuir n’a jamais signifié résister. Ne fuient que les gens couards et ayant des choses à se reprocher ou traînant de nombreuses casseroles. Plus loin, Soro accuse la juge Sabine Khéris d’avoir fait du faux en le convoquant en France pour « des faits qui se sont produits en Côte d’Ivoire et concernant deux Ivoiriens ». Les vrais faussaires, c’est Soro, Dramane Ouattara et son gouvernement pour avoir transformé une visite privée en visite officielle et pour avoir fait parvenir aux autorités françaises un ordre de mission anti-daté. Mais ce n’est pas seulement la juge française qui est attaquée par Soro-le-fuyard.

Les dirigeants français, eux aussi, en prennent pour leur grade dans cette logomachie comme en témoigne ce passage:

« Nous n’accorderons notre respect qu’à ceux qui nous respectent. Est-il imaginable un seul instant qu’un officiel français soit convoqué par des juridictions nationales ivoiriennes sur des faits qui se sont produits en France entre deux français? Face à la récurrence de tels incidents graves (je rappelle les cas du Maroc, du Gabon, de la Guinée Équatoriale, de l’Algérie, du Rwanda et aujourd’hui de la Côte d’Ivoire, qui n’honorent pas l’excellence de nos relations avec la France), l’Afrique doit se réveiller. »

Lire la suite

 

 

 

Publié le 25 décembre 2015, dans AFRIQUE, Côte d'Ivoire, Françafrique, Uncategorized, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :