Liste noire des Compagnies aériennes : Air Madagascar renouvelle son abonnement !

C’est vrai, ceci est un non-événement, le contraire aurait été surprenant. Juste pour  rappeler que la compagnie est entrée dans cette liste noire en 2011 et que la sortie de l’Annexe-B de cette liste a été l’objectif déclaré et claironné partout par le DG de l’ACM. On se pose légitimement la question sur la vraie volonté du régime pour la compagnie.

Tout récemment, l’Union Européenne vient d’actualiser la liste des compagnies indésirables sur son territoire et Air Mad, sans surprise aucune, y figure encore au même titre que la compagnie comorienne ou nord-coréenne.

TG

 

 

L’Europe révise sa liste noire des compagnies aériennes (Air info)

Photo : Twitter

La Commission européenne a actualisé jeudi la liste des compagnies aériennes faisant l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne (UE). Air Astana du Kazakhstan est retirée de la liste, tandis qu’Iraqi Airways y est ajoutée. Les transporteurs de Thaïlande échappent « pour le moment » à une inscription.

Quelques jours seulement après l’adoption d’une nouvelle stratégie de l’aviation pour l’Europe, la Commission européenne a actualisé le 10 décembre 2015 la fameuse liste noire interdisant ou restreignant l’accès à l’espace aérien de l’Union Européenne aux compagnies aériennes qui y sont inscrites. Bruxelles considère que « cette liste est indispensable pour garantir le plus haut niveau de sécurité aérienne aux citoyens européens, (…) une priorité absolue de la Commission » .

Le transporteur kazakh Air Astana, dont l’exploitation dans l’Union faisait l’objet de restrictions depuis 2009, est retiré de la liste mise à jour. En revanche, Iraqi Airways y est ajouté, en raison de problèmes de sécurité non résolus.

Alors que la FAA américaine vient de rétrograder la Thaïlande en catégorie 2, la Commission n’a ajouté à sa liste noire aucun transporteur aérien de ce pays. Cette décision pourrait cependant être révisée en fonction de « l’évolution de la situation et, si la protection des passagers aériens contre les risques en matière de sécurité l’exige » . La Commission et l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) continuent à travailler avec les autorités thaïlandaises en vue de renforcer la sécurité aérienne dans le pays.

La liste noire actualisée complète est disponible ici. Elle comprend toutes les compagnies aériennes certifiées dans vingt pays, soit 228 transporteurs. Cela est dû selon Bruxelles à l’insuffisance de la supervision exercée par les autorités aéronautiques de ces pays en matière de sécurité:

  • Afghanistan,
  • Angola (à l’exception de TAAG, néanmoins soumise à des restrictions et conditions),
  • Bénin,
  • République du Congo,
  • République démocratique du Congo,

Lire la suite

 

 

Publié le 12 décembre 2015, dans AFRIQUE, Europe, Madagascar, Madagasikara - Crise, Océan Indien, Transport, Union Européenne, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :