« Mon cher Vladimir » : bilan de la rencontre Poutine-Hollande à Moscou (CDR)

Le président français François Hollande est arrivé jeudi 26 novembre en début de soirée à Moscou, où il s’est aussitôt rendu au Kremlin pour rencontrer Vladimir Poutine.


Jeudi 26 novembre au soir, François Hollande et Vladimir Poutine ont tenu une conférence de presse commune à l’issue de leur rencontre, à Moscou. Le président russe n’a caché ni son agacement ni son profond dépit face au « coup de poignard dans le dos » de la Turquie, qui a abattu mardi dernier un avion militaire russe à la frontière turco-syrienne.

François Hollande et Vladimir Poutine / Kremlin.ru

Ce fut une conférence de presse sans enthousiasme. Les deux dirigeants, aux visages aussi fatigués l’un que l’autre, se sont serré la main. Poutine a salué les nombreux efforts consacrés par son homologue à la formation d’une large coalition antiterroriste, tandis qu’Hollande a appelé à « assumer la responsabilité de ce qui se passe » et exprimé ses condoléances pour les crashs des avions russes. Le civil, et le militaire.

Hier soir, Hollande était à bout de forces. Moscou constituait la dernière étape de son marathon diplomatique. Lundi, il avait rencontré le Premier ministre britannique David Cameron, mardi, le président américain Barack Obama, mercredi, il  avait invité à dîner la chancelière allemande Angela Merkel et, jeudi, le chef du gouvernement italien Matteo Renzi. Et c’est seulement après tout cela qu’il est arrivé à Moscou pour s’entretenir avec Vladimir Poutine.

Le président français a consacré tous ses efforts à relever un défi ambitieux. Après les attentats terroristes de Paris, qui ont fait plus de cent morts, Hollande souhaitait transformer les discours de compassion en une coalition cohérente et puissante. Il devait utiliser le plus rapidement possible ce moment de solidarité universelle. Et il avait des chances d’y parvenir.

Juste après qu’a été confirmée l’origine terroriste du crash de l’avion russe au-dessus du Sinaï mi-novembre, Poutine avait qualifié Paris d’« allié » et ordonné aux militaires russes présents en Syrie d’« établir un contact direct avec les Français ». Les voisins européens de la France ont aussi adopté une conduite décidée – du moins en paroles, pour l’heure. Le ministère allemand de la défense a notamment annoncé l’envoi prochain d’un contingent de 650 soldats au Mali afin de soutenir l’armée française dans son combat contre les islamistes, et Londres a promis d’autoriser les Français à utiliser la base aérienne militaire britannique de Chypre et d’aider au ravitaillement des chasseurs français.

Mais l’« attaque cynique » de la Turquie – c’est ainsi qu’on la nomme au Kremlin – a frappé de front ces plans de coalition. Le jour où le chasseur turc a abattu le Su-24, Hollande rencontrait Obama. Et le président américain a déclaré qu’Ankara avait le droit de défendre son espace aérien. Dans le même temps, il a expliqué qu’il serait heureux de voir la Russie intégrer la coalition américaine. Un scénario encore moins plausible que celui de la formation de la « large coalition d’Hollande ». Poutine a ses doutes quant aux agissements des Américains. Comme il l’a souligné lors de la conférence de presse, les États-Unis étaient au courant des heures et lieux des vols militaires russes dans le ciel syrien.

« Et c’est précisément à ce moment et en ce lieu que nous avons été frappés. La question se pose : pourquoi avons-nous fourni ces informations aux Américains ? Soit ils ne contrôlent pas ce que font leurs alliés, soit ils distribuent ces informations à droite et à gauche sans se soucier des conséquences », s’est indigné le président russe face à la presse, à l’issue de sa rencontre avec Hollande.

Lire la suite

 

 

 

 

Publié le 28 novembre 2015, dans Droits humains, France, Géopolitique, Guerre, Médiamensonges, Occident, Proche Orient, Russie, Syrie, Uncategorized, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :