Israël vole les organes des victimes palestiniennes

Israël vole les organes des victimes palestiniennes

Il y a quelques jours, nous avions reçu un témoignage de Palestine sur l’assassinat d’Houmman Saïd, à Hébron. Selon ce témoignage visuel, il n’y avait pas de couteau au moment où le jeune homme a été abattu. Ce même témoin nous a affirmé que les corps des victimes ne sont pas rendus immédiatement aux familles. On comprend maintenant pourquoi. En supposant même que les accusations de prélèvement d’organes ne soient pas fondées (Israël est passé maitre dans l’art de nier), le fait de séquestrer les corps montre qu’Israël ne cherche en aucun cas l’apaisement, bien au contraire. Rien n’empêche le régime de rendre immédiatement les corps aux parents pour que ces derniers puissent, au moins, enterrer dignement leurs enfants disparus si brutalement. Ne pas disposer des corps de leurs proches défunts sont une double perte que rien ne justifie, sinon un éventuel trafic d’organe ou une politique délibérée d’escalade dans la violence. RI

***

L’Ambassadeur palestinien aux Nations Unies dit que le régime de Tel-Aviv prélève les organes des Palestiniens tués lors des affrontements avec les forces israéliennes dans les territoires occupés.

Mercredi, dans une lettre écrite au Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, Riyad Mansour dévoile que les corps des Palestiniens tués par les forces israéliennes sont « rendus avec les cornées et d’autres organes manquants, ce qui confirme les anciens rapports sur les prélèvements d’organes par le pouvoir occupant.

« Un examen médical effectué sur des corps de Palestiniens rendus après avoir été tués par le pouvoir occupant, a constaté qu’il leurs manquaient des organes, » a écrit Mansour dans la lettre.

L’émissaire palestinien a en outre protesté pour « l’agression incessante contre le peuple palestinien » d’Israël au cours du mois passé et « de l’insistance à utiliser la force violente et des mesures opprimantes » du régime

La question du vol d’organes en Israël a été mise en évidence en premier par un article publié en 2009 par Aftonbladet, le quotidien le plus diffusé en Suède.

Le quotidien US New York Times a aussi indiqué dans un article d’août 2014, qu’en Israël, les négociants en transplantations ont empoché des sommes énormes. D’après l’analyse du New York Times sur les plus grandes affaires depuis 2000, les Israéliens ont joué un «rôle disproportionné » dans le trafic d’organes.

Des Palestiniens, dont Mansour, parlent des victimes sur fond de tensions dans les territoires occupés, dont le nombre a considérablement augmenté ces dernières semaines.

L’imposition de restrictions en août par le régime israélien à l’entrée des fidèles palestiniens sur le complexe de la Mosquée al-Aqsa à Al-Qods-Est (Jérusalem), est devenue le défouloir de la flambée des derniers affrontements.

Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé palestinien, au moins 74 Palestiniens ont perdu la vie de la main des forces israéliennes depuis le début d’octobre. Au moins 11 Israéliens ont également été tués au cours de cette période.

Les corps des victimes palestiniennes sont le plus souvent gardés longtemps par les Israéliens, avant d’être rendus aux familles.

Source : Press TV ; traduit par Alter Info

source: http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=267067&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=20&s1=1

Publié le 7 novembre 2015, dans Droit international, Droits humains, Israël, Médiamensonges, Palestine, Proche Orient, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :