Iles Eparses – Moscou rappelle à la France sa politique contraire au droit international

Les dirigeants malagasy doivent avoir honte s’il leur reste une seule once de patriotisme. Leur silence assourdissant concernant la revendication franche de ces îles est la preuve que l’on ne peut rien attendre d’eux sinon la scandaleuse proposition de « cogestion ». On ne cesse de rappeler que c’est la France qui est hors-la-loi dans cette affaire.

Comment ne pas remercier Moscou pour avoir donné une belle leçon de droit international à la France en la mettant devant ses propres contradictions. A nous, Malagasy, maintenant de nous manifester !

Note: Le titre est de la rédaction

TG

Afficher l'image d'origine

**************************

Crimée: Moscou renvoie Fabius à ses contradictions

© Sputnik. Konstantin Chalabov

Moscou n’est pas d’accord avec l’appréciation du référendum qui a eu lieu en Crimée faite par le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

« Il est étonnant que notamment en France et au niveau du ministre des Affaires étrangères, on parle de la soi-disant inconsistance de la déclaration de volonté du peuple, de l’absence de droit du peuple de choisir son destin », a-t-elle déclaré.

« Et alors, comment Paris pourrait argumenter sa politique envers les territoires contrôlés par la France, dont l’île de Mayotte et les îles Eparses? », lit-on dans le communiqué de Mme Zakharova publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

Récemment, le chef de la diplomatie française a déclaré que la Russie avait violé le droit international en en rattachant la Crimée, un choix exprimé lors du référendum.

Mme Zakharova a également fait remarquer que la France avait déclaré Mayotte comme territoire français dans un contexte où les résultats du référendum tenu sur cette île n’avaient pas été pas reconnus par l’Union africaine et par l’Onu. Dans le même temps, Paris n’a pas encore commencé de négociations afin de transmettre les îles Eparses sous juridiction malgache en dépit des appels de l’Onu. »Je pense que ces exemples sont suffisants pour faire comprendre que la France doit résoudre ses propres problèmes avant de donner ses appréciations sur les actions d’autres Etats », a conclu Mme Zakharova.

Kiev accuse Moscou d’avoir occupé par la force la péninsule de Crimée dont les habitants ont cependant massivement voté en faveur de leur adhésion à la Fédération de Russie lors d’un référendum non reconnu par la communauté internationale. Moscou estime pour sa part que le référendum criméen était conforme à la législation internationale.

Publié le 31 octobre 2015, dans AFRIQUE, Françafrique, France, Géopolitique, Néo-colonialisme, Russie, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Encore faut il que nous autres malgaches sachions que ces choses là sont importantes !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :