MADAGASCAR: 2 à 10 morts chaque jour à cause de la sécheresse dans le sud

« Deux à dix personnes par jour décèdent à cause de la sécheresse à Madagascar dans l’extrême sud », a déclaré mardi l’autorité locale.

« La mort varie de deux à dix en une journée en raison de la sécheresse dans notre région », a déclaré à Xinhua dans une interview Tolia Bernard, maire d’Anjapaly, une commune dans l’extrême sud de Madagascar.

« Nous sommes une douzaine de maires des régions du sud à avoir alerté lundi le gouvernement pour examiner de plus près la situation », a déclaré Tolia Bernard.

« Dans certaines régions, un litre d’eau potable s’achète actuellement à 1200 Ariary (avec un dollar américain vaut environ 3300 Ariary) », a déploré Tolia comparant que dans la capitale un mètre cube est vendu à 305 Ariary par la JIRAMA la société d’Etat, qui distribue l’eau et l’électricité dans le pays.

« Cela fait presque un an qu’il n’y plus de pluie. Les gens doivent souvent parcourir 15 kilomètres à pied pour trouver de l’eau potable; le bétail souffre et meurt alors que la culture est impossible en raison de la sécheresse », a-t-il ajouté.

Lors d’une récente interview exclusive, Samuëline Rarahiveloarimiza, directrice générale de la météorologie à Madagascar révélé à Xinhua que « El Nino sera sévère à Madagascar durant la période entre le 1er octobre 2015 et le 30 avril 2016 ».

Rarahiveloarimiza a déjà alerté que toute la partie sud de Madagascar, y compris Androy (extrême sud), Anosy (sud-est) et Atsimo Andrefana (sud-ouest) va souffrir de l’insuffisance de précipitations, cependant l’abondance des pluies peut provoquer l’inondation dans d’autres régions du pays.

« A la fin de 2015, phénomène El Nino est prévue connaître son pic d’intensité. Les pays de L’Afrique australe dont Madagascar sont confrontés au risque d’une autre saison de faibles précipitations et une année de récolte résumant sur une augmentation significative de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle », ont déclaré lundi un communiqué l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM).

Il y aura environ 27,4 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire dans cette région au cours des six prochains mois, a ajouté le communiqué.

Selon la FAO et le PAM, le Malawi, le Zimbabwe et Madagascar sont les plus menacés par l’insécurité alimentaire immédiate, à cause de très mauvaises récoltes en raison de longues périodes de sécheresse.

 
Source: Agence de presse Xinhua
******************
En savoir plus sur le phénomène climatique El Ninho:

Publié le 22 octobre 2015, dans AFRIQUE, Climat, Droits humains, Madagasikara - Crise, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :