MADAGASCAR – Transport aérien – Madagasikara Airways entre en lice (L’Express)

MCAR AIRWAYS (A224453)(6-16)Q

Une nouvelle compagnie aérienne va entrer en concurrence avec Air Madagascar sur les vols intérieurs. Elle va exploiter un avion de 30 places et desservira d’abord Sainte-Marie et Toamasina.

L’État casse le monopole d’Air Madagascar sur le réseau intérieur. Une nouvelle compagnie baptisée Madagasikara Airways va lancer des vols domestiques réguliers à partir du 26 octobre.
Elle va opérer avec un appareil de type Embraer 120 de 30 places et va d’abord desservir, dans un premier temps, les villes de Toamasina et de Sainte-Marie. Mais la desserte d’autres villes comme Mahajanga, figure également sur son programme, mais pas dans l’immédiat.
« Le marché existe, notamment avec les problèmes rencontrés par Air Madagascar. La fiabilité et l’adaptabilité de l’appareil utilisé constituent la clé de la réussite de cette entreprise », analyse un pilote instructeur qui connait très bien le secteur aérien de Madagascar.
Autrement dit, Madaga­sikara Airways devra éviter les pannes, les retards et les annulations de vols fréquents, des problèmes qui sont à l’origine des difficultés d’Air Madagascar. Mais il faudra surtout qu’elle arrive à gagner la confiance des passagers au niveau de la sécurité. Car malgré ses problèmes de ponctualité, sa bonne réputation dans ce domaine reste le point fort de la compagnie nationale.
La mésaventure de la compagnie Air transport et transit régional (ATTR) du temps du régime Marc Ravalo­ma­nana est sans doute encore dans les esprits. Ayant opéré dans le réseau intérieur régulier, les problèmes techniques trop fréquents du SAAB qu’elle exploitait avait fini par la clouer au sol définitivement.
Selon un technicien de l’aviation, l’Embraer 120 pourrait être assez adapté aux conditions locales. D’ailleurs, une compagnie étrangère assure déjà un vol régional qui relie les Comores avec Mahajanga avec le même type d’appareil. Par ailleurs, il est loué avec un contrat « wet lease », c’est-à-dire avec pilotes et maintenance inclus.
« Cet avion qui ressemble aux HS qui étaient déjà utilisés à Madagascar mais en plus petit. Il peut très bien être adapté au marché local », explique-t-il.

Faveurs de l’État
Mais le fait que sa flotte ne soit composée que d’un seul avion pourrait être la faiblesse de Madagasikara Airways. En cas de problème, elle ne dispose d’aucun avion de réserve pour servir de remplacement, comme c’est le cas également d’Air Mada­gascar. Elle pourra néanmoins compter sur la compagnie nationale pour acheminer ses passagers à leurs destinations. Et le petit nombre de villes desservies limite considérablement les risques.

Lire la suite

Publié le 13 octobre 2015, dans AFRIQUE, Madagascar, Océan Indien, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :