Migrants : la Hongrie autorise l’armée à employer des armes non-létales

Budapest – Le parlement hongrois a adopté lundi une nouvelle législation renforçant encore les pouvoirs de la police et de l’armée à l’encontre des migrants, autorisant notamment l’armée à faire usage, dans certaines circonstances, d’armes non létales.

Présentée par l’administration du Premier ministre populiste Viktor Orban, la nouvelle loi, qui nécessitait une majorité des deux tiers, a été adoptée par 151 voix contre 12 et 27 abstentions.

Le texte entérine la possibilité de déployer massivement des militaires aux frontières et autorise dans certaines conditions l’armée et la police à employer contre les migrants toute une batterie d’armes non létales.

Comme la police, (l’armée pourra faire usage) d’armes non létales : balles en caoutchouc, engins pyrotechniques, grenades lacrymogènes et fusils à filet, précise le texte.

L’armée est également autorisée à procéder à des contrôles d’identité, et à procéder à la garde-à-vue de migrants.

Le dispositif, qui complète une législation anti-migrants entrée en vigueur le 15 septembre, permet en outre à la police de perquisitionner tout domicile privé où des migrants sont soupçonnés de se trouver.

Ces dispositions s’appliquent dans les zones où a été déclaré l’état de crise due à une immigration massive, une mesure ad hoc mise en oeuvre dans six départements limitrophes de la Serbie, la Croatie, la Slovénie et l’Autriche.

Lire la suite

 

 

Publié le 21 septembre 2015, dans Droits humains, Europe, Syrie, Union Européenne, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :