MADAGASCAR – FRANCE: Rencontre Ravelonarivo-Valls – L’accord-cadre de coopération mis sur table (L’Express)

pm

Le général Ravelonarivo demande un renouvellement de l’accord-cadre de coopération entre Madagascar et la France. Une demande motivée par les nouvelles orientations du gouvernement.

Redéfinition. Ce sera la mission d’un comité ad hoc qui sera mis en place incessamment. Cette entité devra cogiter à redéfinir l’accord-cadre du 4 juin 1973, régissant la coopération entre Madagascar et la France. La création de ce comité ad hoc a été décidée lors de la rencontre entre la délégation conduite par le général Jean Ravelonarivo, Premier ministre, et l’équipe de Matignon, conduite par son homologue français, Manuel Valls.
Selon les informations relayées par la Primature, le locataire de Mahazoarivo a demandé à celui de Matigon « le renouvellement et la mise à jour », de l’accord-cadre entre les deux pays. « Il est primordial que les priorités et nouvelles orientations du gouvernement soient prises en compte dans ce nouvel accord-cadre, afin d’améliorer les dispositifs et aides fournies par la France », aurait argüé le Premier minisitre Ravelo­narivo, pour expliquer sa demande, selon le communiqué de presse rapportant la rencontre qui s’est faite samedi.
Défendu et signé par Didier Ratsiraka, ministre des Affaires étrangères à l’époque, l’accord-cadre dont la mise à jour est requise aujourd’hui, est le terme de référence des relations entre la Grande île et l’Hexagone en matière consulaire, militaire et de défense. Il y a aussi la coopération culturelle, judiciaire, économique et monétaire. Le retrait des forces françaises du territoire malga­che et la sortie de Mada­gascar de la zone franc, sont les principaux acquis.
Selon un texte d’époque accessible sur le site persee.fr, il est rapporté que l’article 7 de l’accord-cadre du 4 juin 1973 prévoit que tout ou partie du document, « peut faire l’objet de négociation en vue d’une révision ». Et cette disposition ajoute que « faute (…) d’accord dans les six mois, les dispositions pour lesquelles la révision a été demandée sont réputées abrogées (…) ».

Dans quel sens ?
Pour la partie malgache, un renouvellement du document cadre de la coopération avec la France est ainsi nécessaire, compte tenu des nouvelles orientations du gouvernement, mais lesquelles   Une ligne du communiqué de la Primature pourrait donner une piste. Le Premier ministre Ravelonarivo a fait part à son homologue français la réforme judiciaire engagée par le gouvernement malgache. L’un des points à redéfinir pourrait concerner la justice. Surtout que le domaine judiciaire malgache est largement calqué sur celui de la France.

Lire la suite

 

 

Publié le 9 septembre 2015, dans AFRIQUE, Capitalisme, Colonialisme, Françafrique, France, Madagascar, Madagasikara - Histoire, Océan Indien, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :