Air Madagascar : un nouveau Boeing 737, les vols vers la France suspendus et la certification Part 145 reconduite (Air Info)

Air Madagascar : Boeing 737-800 5R-EBA - © Air Madagascar

Air Madagascar a indiqué jeudi qu’elle a reçu un nouveau Boeing 737-800 NG pris en location dans le cadre de la modernisation de sa flotte. Parallèlement, la desserte de la France est provisoirement suspendue en raison d’un indisponibilité de l’Airbus A340-300 assurant la liaison. Cependant, l’Agence Européenne de Sécurité Aérienne (EASA) a reconduit la certification Part 145 concernant la maintenance des appareils.

Air Madagascar a réceptionné le 20 août son nouveau Boeing 737-800 NG, qui s’est posé à 13h à l’aéroport d’Antananarivo Ivato à 13 heures, en provenance de Shanghai.  Construit en 2007 et immatriculé 5R-EBA, l’appareil est loué auprès de la société de leasing chinoise ICBC leasing. Il est configuré pour recevoir 164 passagers en deux classes de service, soit 8 en classe Affaires et 156 en classe Economique. Avec un rayon d’action de 5.300 kilomètres, il peut relier la capitale malgache à Bombay en Inde ou Dubai aux Emirats Arabes Unis.

C’est néanmoins sur le réseau domestique qu’il sera inauguré : le nouveau Boeing 737-800 effectuera son premier vol commercial pour Air Madagascar sur la ligne Antananarivo – Nosy Be ce 21 août, sur laquelle il continuera d’opérer par la suite. « Ce choix correspond aux attentes des opérateurs touristiques de l’île de Nosy Be qui – depuis des années – réclamaient une densification des dessertes aériennes » , précise le transporteur. L’appareil servira aussi entre Antananarivo et Mahajanga, en attendant Morondava, Fort-Dauphin et Toliara. Sur le plan régional, le 737-800 NG reliera la Madagascar à La Réunion, Maurice, Dzaoudzi, Moroni et Johannesburg. La compagnie malgache ambitionne de desservir de nouveau Nairobi « dans les prochains mois » .

Le choix d’un Boeing 737-800 s’est imposé car cet avion « est moins gourmand en kérosène que les mêmes types d’appareil pour une performance égale. Sur le plan technique, les techniciens d’Air Madagascar ont une connaissance particulière du 737 car la compagnie travaille avec ce type d’appareil depuis près de 40 ans » , précise son communiqué. Sur le plan opérationnel, Air Madagascar espère ainsi être « remise sur les rails » avant la fin 2015 : l’avion sera « le pivot d’un programme de vols » qui « devrait retrouver son cours normal d’ici la fin de l’année, selon les projections » . Le choix de l’appareil répond également à un impératif économique. « Le Conseil d’Administration a été particulièrement attentif à ce volet. Il a exigé que le choix de l’aéronef corresponde aux besoins réels de la compagnie et qu’il ne devienne pas un autre poids à gérer » , explique Léon Rajaobelina, Président du Conseil d’Administration d’Air Madagascar.

Lire la suite

Publié le 21 août 2015, dans Madagascar, Océan Indien, Transport, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :