MADAGASCAR – Lorsqu’AIR MAD accuse les passagers d’être atteints de l’hypoxie.

Boeing 737-300 d'Air Madagascar à l'aéroport d' Antananarivo Ivato en 2009 - CC wikimedia / VisitingMadagascarUn B737-300 d’Air Madagascar

Suite à l’incident survenu dernièrement lors du vol MD194 du jeudi 06 Août reliant TNR et RUN, et contraignant l’avion à rebrousser chemin, Air Mad a simplement donné une explication technique liée à une défaillance de l’une des cinq pompes hydrauliques qui n’affecte à aucun moment la sécurité de l’avion. Sans gravité donc!

Mais le récit d’un passager en est tout autre car ce dernier a parlé d’un risque « d’explosion en vol s’il y avait un retard dans la prise de décision du pilote ». Il y a peut être un côté exagéré dans son histoire, mais ce qui est certain c’est qu’il a du y avoir des signes qui ont éveillé son inquiétude. A ce titre, un Journal de la Réunion a parlé de fumée noire qui sortait de l’un des moteurs de l’appareil.

La réponse de la compagnie est la suivante: « les passagers [en vol] sont en situation d’hypoxie (manque d’oxygène), ce qui est dû à l’environnement confiné d’un avion. Ainsi, la perception de la moindre situation stressante est décuplée par l’organisme. Les passagers sont donc plus vulnérables aux facteurs externes ». (Voir lien)

Hypoxie : Diminution de la concentration d’oxygène dans le sang.
C’est la conséquence d’une hypoxémie. La diminution de l’apport d’oxygène aux cellules, parfois appelée hypoxie cellulaire, peut se traduire par un essoufflement et une douleur thoracique et entraîner un dysfonctionnement du cerveau, du cœur et des reins.
Le traitement de l’hypoxémie est celui de la maladie, auquel s’ajoute souvent l’administration d’oxygène.
(Larousse médical)

C’est une réponse à la fois arrogante et fallacieuse car les avions de ligne actuels sont prévus pour voler à haute altitude (jusqu’à 35000 pieds soit 10668m – 1pieds = 0,3048m) sans entamer le confort des passagers et surtout des pilotes. Et ce, grâce à la pressurisation qui maintient la pression en cabine, en phase de croisière, à celle de 2000m d’altitude. Autrement dit, le risque d’hypoxie est quasiment nul sauf pour les personnes vraiment à risque ou une dépressurisation accidentelle.

Aussi, pour un vol, en l’occurrence, de 1h20 (TNR – RUN), avec une altitude de croisière qui ne devra pas dépasser les 10000m, le risque d’hypoxie est négligeable, donc l’explication avancée par Air Mad ne tient pas. A moins que ses appareils soient défaillants et ne respectent pas les normes internationales, en auquel cas c’est gravissime et il ne serait pas étonnant que la compagnie soit sur la liste noire de l’Annexe B de l’UE.

On peut comprendre l’agacement de la compagnie face aux grognes récurrentes des passagers qui l’obligent à réagir. On peut admettre sa volonté de rassurer et jouer la transparence mais là, c’est complètement raté, à côté de la plaque. Pire, prendre les gens pour des idiots.

Autrement dit, les passagers qui manifestent leur inquiétude sont assimilés à des « malades » qui ont une perception déformée de la réalité. Toutes les critiques émanant de ces derniers ne seront  que des hallucinations consécutives à une situation d’HYPOXIE !

Donc, cher(e)s client(es) d’AIR MAD, gardez pour vous vos mauvais souvenirs de vol car personne ne vous prendra au sérieux, vous seriez des MALADES qui nécessiteraient un traitement urgent par oxygénothérapie !

Enfin, soyons sérieux quand même !!

 

TG

 

 

 

 

Publié le 15 août 2015, dans AFRIQUE, Madagascar, Océan Indien, Transport, Uncategorized, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :