MADAGASCAR – Marc Ravalomanana doit rester le vrai opposant

Ce qui s’est passé ces derniers jours montre à l’évidence que M. Ravalomanana se trouve bel et bien sous le contrôle de HVM. Pour peu que l’ancien président soit incisif dans ses discours et HVM le fait savoir en lui rappelant son statut de prisonnier dont la liberté d’expression et d’action bénéficiée jusqu’ici est une faveur accordée au bon vouloir du « chef » et non un droit.

Dans sa situation actuelle, Ravalomanana est condamnée à agir ainsi pour pouvoir « rester en vie » politiquement, car tout est fait pour le museler, le « tuer » alors que l’on entame une échéance aussi importante que les communales.

En fustigeant les auteurs des remblais excessifs causant des dommages à la population, en invitant les étrangers qui méprisent les Malagasy à quitter le territoire national, Ravalomanana envoie un message clair à sa base et à une partie de la population victime des abus et magouilles des « gros » en matière foncière. Et ce, tout en sachant qu’il cible également certains membres véreux du régime qui ont une communauté d’intérêt avec ces groupes étrangers.

Stratégiquement, c’est très habile de sa part et nombre de ses partisans ont approuvé la démarche. D’où la colère et la réaction immédiate du régime, réaction sans doute téléguidée par les puissants groupes d’étrangers concernés.

On connaît la suite : privation du droit d’expression à Ambositra et à Antsirabe, de même pour la liberté de circulation. Des sbires de l’Emmoreg l’ont encadré tel un criminel de grand chemin. Bref, HVM a montré manifestement le côté totalitaire de son régime.

Viennent ensuite les explications tout aussi mensongères, farfelues et ridicules les unes que les autres. Les uns nient carrément toute implication du gouvernement dans la privation du droit d’expression, les autres parlent de « malentendu » à l’instar du collabo de service Rolland Ravatomanga.

Quoi qu’on en dise, l’ancien président a marqué des points dans cet épisode.
Par contre, sa décision de quitter le processus de réconciliation est une grosse erreur qui risque de le plomber définitivement. Et ce, pour plusieurs raisons :
• C’est l’espace où l’on doit exprimer tous les désaccords, les ressentiments et injustices divers devant la bienveillance de la FFKM, l’autorité morale acceptée par tous. D’ailleurs, c’est la raison d’être du processus.
• Le processus est bien engagé positivement et il se trouve à sa phase finale. Beaucoup d’efforts ont été réalisés depuis sa mise en place et il ne faut pas prendre le risque de tout anéantir pour revenir à la case départ.
• C’est un dispositif prévu par la Feuille de route de sortie de crise et à ce titre, avalisé et exigé par la CI mais aussi par les Malagasy.
• Sur le fond, HVM ne veut pas de ce processus. Rappelons-nous de ses tergiversations du début. A défaut de le pouvoir torpiller, il voulait le récupérer politiquement.

En abandonnant le processus, Ravalomanana rendrait un grand service à HVM et gageons que ce dernier ne manquerait point de faire valoir sa « bonne foi » et donc d’incriminer tous les autres, y compris notamment Ravalomanana, auprès de la CI.

Soyons donc clair, ceux qui ont conseillé l’ancien président à s’engager dans cette voie sont des félons, opportunistes et alliés objectifs de HVM qui veulent la mort politique de Ravalomanana. Ce dernier n’aura rien à gagner en collaborant avec ce régime héritier des putschistes. Et cessons de croire que TGV et HVM sont devenus des ennemis ! Ils ont beaucoup de choses en commun et ce ne sont pas les pseudo élections forcées qui ont magiquement rendu la virginité à HVM, le comptable en chef des crimes de la Transition rajoelienne. Doit-on aussi rappeler que les deux ont un ennemi commun en la personne de Ravalomanana, le patriote ?

De tout ce qui précède, Ravalomanana doit donc rester le vrai opposant politique au nom de l’intérêt supérieur de la Patrie. Il ne faut pas qu’il trahisse sa base.

TG

Publié le 16 avril 2015, dans AFRIQUE, Madagasikara - Crise, Madagasikara - Histoire, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :