MADAGASCAR – Panique dans les écoles fréquentées par les élèves étrangers: menace de kidnapping

Les parents d’élèves se concertent réunion sur réunion pour trouver un terrain d’entente avec les responsables scolaires des établissements fréquentés par des étrangers d’origine karana surtout. Simples rumeurs ou véritables informations susceptibles de motiver des mesures de précautions préventives, depuis quelques jours des bruits courent sur des préparatifs de kidnapping envisagés par on ne sait précisément quels groupes de malfaiteurs. Mais quand les réunions des parents d’élèves font état de certains risques que pourraient courir leurs enfants, force est de prendre au sérieux leurs craintes.

Les parents d’élèves paniquent. Dans certains prestigieux établissements fréquentés par une population scolaire étrangère (vazaha et karana surtout), les parents d’élèves ne cachent plus leur soucis à la pensée de voir un jour où l’autre leurs progénitures exposées à des actes criminels de quelques malfaiteurs avides, déterminés à s’enrichir rapidement sans aucune pensée pour leurs victimes potentielles. Ce qui n’était qu’une simple rumeur a pris de plus en plus d’ampleur que la panique règne maintenant au sein des parents d’élèves. Les récents précédents dans la capitale et à Tuléar sont toujours vivaces dans les esprits et ne leur rassurent guère. Leurs préoccupations légitimes tournent surtout autour de cette atmosphère d’insuffisance de protection véritable quant à leur sort. L’insécurité ambiante aidant, le climat social les incite de plus en plus à faire preuve de pessimisme. D’autant plus que jusqu’à ce jour, quelque part, il semble bien qu’il y a un black-out total autour de cette fameuse liste que les autorités françaises avaient transmise de la façon la plus officielle possible au responsables étatiques malgaches après la libération du jeune écolier kidnappé à Tuléar, Houssein Anvaraly. Charge à ces dernier d’exploiter lesdits documents et de neutraliser les présumés malfaiteurs. Il semble bien que l’Ambassadeur de France, François Goldblatt a prêché dans un désert alors qu’il a bel et bien martelé devant les médias réunis à la Résidence de France. « Les faits en question sont d’une extrême gravité. L’enlèvement de ressortissants français à Madagascar ne saurait être toléré ou resté impuni ». Dans le site de l’ambassade à la rubrique SECURITE « Information toujours valide le 8 avril 2015 », on peut lire. « A Madagascar, les risques liés à la criminalité de droit commun sont élevés… ». Suit une très longue liste sur les conseils et les mesures sécuritaires proposés aux étrangers de passage. Devant l’inertie apparente de la partie malgache, les ressortissants français de souches indopakistanais surtout s’inquiètent à juste titre. Aucune enquête ouverte n’a été portée à la connaissance du public en ce qui concerne des réactions adéquates à propos de dossiers aussi inquiétants. Certains mauvais esprits diront peut-être que les journalistes sont atteints de sinistrose par ricochet. Soit ! Osons espérer qu’il ne s’agit ici que de mauvais calembours et de farce de mauvais goût distillés par quelques mauvais bougres… Sinon, préparons-nous à des moments dramatiques sous la loi de quelques individus sans scrupules, sans foi ni loi prêts à tout pour faire du mal aux braves gens pour quelques liasses de billets de banque mal acquis ! Sous le nez et à la barbe de certains hauts responsables aveuglés par la compromission et la corruption…

La Nation

 

Publié le 9 avril 2015, dans AFRIQUE, Droits humains, Madagasikara - Crise, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :