MADAGASCAR – L’alternative après le HVM en question

Dans les coulisses politiques, on est de plus en plus persuadé que le régime HVM pourrait tomber de lui-même dans un proche avenir, en raison de son manque de résultat et à cause de son impopularité. Des acteurs politiques se posent toutefois des questions sur l’alternative au cas où le HVM tombe à un moment inattendu.

Quelle alternative si le régime HVM tombe dans les prochains mois ? C’est la question à laquelle réfléchissent de nombreux acteurs politiques actuellement. Toutes les spéculations sont permises. En raison de son manque de résultat, et compte tenu de ses errements politiques, le régime HVM pourrait en effet tomber à un moment inattendu. Dans les coulisses politiques, on commence à se préparer pour cette éventualité. Mais il faut toutefois noter que certains ont tendance à verser facilement dans la démagogie et le rêve. Car rien ne permet d’affirmer avec aplomb que la fin du régime HVM est vraiment proche. Toutefois rien n’est exclu.
« Toutes les conditions sont réunies en vue d’une explosion sociale », a récemment constaté, par exemple, Alain Ramaroson, leader du parti Masters. Tout le monde est pratiquement convaincu que le régime HVM est au bord du gouffre. Depuis quelques semaines, les leaders politiques dans le pays sont persuadés que les dirigeants ont de plus en plus de difficulté pour maîtriser la situation. L’opposition se radicalise ainsi progressivement. D’où les tentatives de manifestation de rue au cours des derniers temps.
Pour l’instant, personne ne revendique directement le départ des dirigeants HVM. Mais à l’allure où vont les choses, on n’en est plus loin. Car la majorité de la classe politique est persuadée que le régime est en train de traverser une zone de turbulence. Mais rien n’indique vraiment qu’il va tomber si tôt.
En effet, en raison de son impopularité, il y a quelques années, le régime HAT était à plusieurs reprises confronté à diverses menaces, et beaucoup pensaient à l’époque qu’il allait tomber de lui-même. Mais cela n’a jamais été le cas. Il a fallu finalement l’élection imposée par la Communauté Internationale pour qu’il tombe. Tous les acteurs politiques qui étaient persuadés que le régime n’allait pas duré longtemps, devaient se rendre à l’évidence. Le régime Rajoelina a survécu à la paupérisation de la population, aux tentatives de coup d’Etat et à la déception de la majorité écrasante de la population. Ce qui donne l’espoir au régime HVM de parvenir jusqu’en 2018. Wait and see.

http://www.lanation.mg/article.php?id=18291

Publié le 4 avril 2015, dans AFRIQUE, Madagasikara - Crise, Madagasikara - Histoire, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :