MADAGASCAR – Soutenir le régime HVM est-il un acte patriotique ?

https://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xtp1/v/t1.0-9/11079046_404191269755000_6198311868981500470_n.jpg?oh=6f7430692f7b11a9e1e181342484c2c8&oe=557E5807&__gda__=1433658417_39fe31168eec14bb19032687ca5980bd

Au lendemain de l’intervention de Marc Ravalomanana devant les militants du Magro de Behoririka, la question mérite d’être posée. En effet, pour la première fois depuis son retour d’exil, il était venu rencontrer samedi, les militants qui l’ont toujours soutenu; ceux qui ont fait acte de résistance contre vents et marrées depuis 6 longues années; ceux qui ont également subi les manipulations et instrumentalisations diverses et variées de la part des leaders de la mouvance. Le Président leur a annoncé la fin des rassemblements au Magro.

Objectivement, on ne peut regretter une telle décision au regard de ce qu’on a évoqué précédemment. On peut l’interpréter comme un signe de reprise en main des « affaires » par le Président. Mais, on ne peut s’empêcher de penser aux militants de base évoqués ci-dessus pour lesquels on ne peut que rendre un grand hommage. Par ailleurs, on peut aussi penser qu’ils ont été « sacrifiés » pour ne pas gêner HVM, car M. Ravalomanana lui-même a justement avoué que la décision a été dictée par HVM.

De plus, M. Ravalomanana a clairement dit que la fin de Magro s’impose car si les bailleurs sont réticents à verser les fonds jusqu’à maintenant, ce seraient à cause des rassemblements au Magro qui incarneraient « l’instabilité »!

Et c’est là que le bât blesse. En clair, c’est un soutien ouvert à HVM. On dit aux militants de base: arrêtez la lutte, rentrez chez vous et soutenez HVM !

Si M. Ravalomanana et son camp voulaient rejoindre officiellement HVM, il ne fallait pas accuser la base d’être « source d’instabilité ». D’ailleurs, ce n’est pas nouveau cette soi-disant stratégie: souvenons-nous du soutien appuyé à JLR lors des élections présidentielles, où est-il maintenant ? Cela se passe de commentaires. Et là, ce serait bis repetita !

La question qui se pose est la suivante: Apporter son soutien  à des héritiers de putschistes, à des fossoyeurs de la Nation, à des pilleurs des richesses nationales et complices actifs des assassins de la Démocratie (et de surcroit, le Président Ravalomanana en a été la victime!) est-il un acte patriotique ?

Notre éthique et conscience patriotique ne nous permettent pas de répondre par l’affirmative.

TG

Publié le 23 mars 2015, dans AFRIQUE, Madagasikara - Crise, Madagasikara - Histoire, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :