FRANCE – Bonus de bienvenue de 4 millions € du nouveau PDG de Sanofi: le gouvernement peut pester !

Ségolène Royal et Stéphane Le Foll pestent contre "le bonus de bienvenue" du nouveau patron de SanofiLe Foll et Royal choqués par le bonus du nouveau boss de Sanofi. © BERTRAND GUAY / AFP

Avec l’octroi d’une prime de bienvenue de 4 000 000 € (1) à Olivier Brandicourt, le nouveau PDG du groupe pharmaceutique français SANOFI, des voix s’élèvent au sein du gouvernement pour fulminer contre cette pratique.

Stéphane Le Foll, le ministre de l’agriculture et porte parole du gouvernement l’a jugé « incompréhensible » et s’interroge: « Comment tous ces gens, qui expliquent que c’est le mérite, que c’est l’économie libérale, le risque, la prise de risque qui doivent faire les résultats, ces gens-là, à peine prennent-ils la tête d’une entreprise – c’est-à-dire qu’ils n’ont pris encore aucun risque – sont déjà assurés d’avoir une rémunération sans commune mesure ? »

Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie, y est allée aussi de son indignation en étant plus terre à terre. Elle rappelle que « les médicaments sont remboursés par les Français, ce sont tous les Français qui payent la sécurité sociale (…) et qui vont payer les primes de bienvenue au patron de Sanofi ». Elle demande « un peu de décence notamment de la part de laboratoires pharmaceutiques qui vivent de la sécurité sociale, donc des cotisations sur les salaires ».

En réalité, que peut faire le gouvernement face à cette pratique sinon se limiter à des déclarations  et appel à la « morale »? Ce sont des entreprises privées et non publiques et multinationales de surcroit.

Décence, morale, auto-discipline,…de qui se moque-t-on ? Ce sont des termes méconnus par le système libéral capitaliste vers lequel François Hollande & co a entraîné à tort les français. Finance et morale sont incompatibles, la première tue nécessairement la seconde. Alors, quelle hypocrisie de la part de ce gouvernement libéral ! Qu’ils nous épargnent de leur pseudo lamentation, de leur pseudo indignation pour montrer ou plus exactement berner le peuple qu’ils sont encore de gauche !

TG

(1) Soit 229 années de travail pour un smicard touchant 1457,52€ par mois.

Publié le 23 février 2015, dans Crise économique, Finances, France, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :