Charlie Hebdo et d’autres journaux français interdits dans plusieurs pays africains

Charlie Hebdo et d’autres journaux français interdits dans plusieurs pays africains

(Agence Ecofin) – Charlie Hebdo est de nouveau en kiosque. Mais pas au Sénégal, au Maroc, en Tunisie ou encore en Algérie. Ces pays ont interdit la diffusion sur leur territoire du dernier numéro de l’hebdomadaire satirique français, paru ce mercredi 14 janvier 2015.

Le problème c’est la nouvelle caricature de Mahomet. En Une de Charlie Hebdo, le Prophète apparaît, la larme à l’œil, avec une pancarte indiquant « Je suis Charlie ». L’image est accompagnée du titre « Tout est Pardonné ». Cette caricature a été reprise par plusieurs journaux français, notamment Le Monde, Libération, Marianne ou encore Le Point. Ces publications sont elles aussi interdites.

Le Maroc a mis sa menace à exécution. Son ministre de la Communication, Mustapha el Khalfi, a déclaré au journal HuffingtonPost Maroc que la nouvelle caricature du Prophète est « une provocation et une diffamation inacceptables et condamnables ». Il a précisé que « le blasphème n’a rien à voir avec la liberté d’expression ». La décision du ministre est justifiée par le Code de la presse marocain qui autorise l’interdiction d’un journal « lorsqu’il porte atteinte à la religion islamique, au régime monarchique, etc. ».

Le président sénégalais, Macky Sall (photo), a personnellement interdit l’entrée dans son pays de Charlie Hebdo et des autres journaux français. Il avait condamné l’attaque terroriste contre l’hebdomadaire satirique et participé à la grande marche de Paris. Le chef de l’Etat sénégalais a expliqué que s’il est pour la liberté d’expression, il tient aussi au respect de la laïcité et des croyances de chacun.

En Egypte, la nouvelle Une de Charlie Hebdo a été condamnée par les autorités religieuses musulmanes. Des critiques sont venues de la France également. En même temps, les 3 millions d’exemplaires du journal ont été entièrement vendus. Le journal sera à nouveau imprimé pour atteindre 5 millions d’exemplaires.

Lire aussi

12/01/2015 – Le Maroc boycotte la marche de Paris à cause de la présence de caricatures «blasphématoires» du Prophète

Source: http://www.agenceecofin.com/medias/1501-25802-charlie-hebdo-et-d-autres-journaux-francais-interdits-dans-plusieurs-pays-africains?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Publié le 16 janvier 2015, dans AFRIQUE, Droits humains, France, Terrorisme, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :