MADAGASCAR – La peste est toujours là.

Rien n’est réglé concernant cette terrible maladie car il y aurait eu 3 nouvelles victimes de la peste pulmonaire (la forme la plus grave qui se transmet par voie aérienne) dans la région d’Alaotra, à Amparafaravola plus précisément. Et il semblerait que les autorités locales tentent de dissimuler les réalités malgré un début de panique chez les habitants.

On ne peut pas lutter efficacement contre cette maladie sans lutter contre l’insalubrité indicible dans le pays. Or, dans les villes malgaches, la très grande majorité de la population, les 92% de pauvres, nagent quotidiennement dans les ordures, ce sont leur environnement permanent. Les rats sont leurs concurrents dans la recherche de nourriture. Et pendant ce temps, les autorités se limitent à faire des déclarations laconiques du type: « la situation est sous-contrôle »; déclaration qui ne rassure personne.

Le gouvernement est pleinement responsable de cette situation. Un gouvernement, digne de ce nom, doit protection et assistance à la population. En laissant pourrir sur place tous ces tas d’ordures et d’immondices dans les rues (Tana, Toamasina, etc…), en laissant les Malagasy vivre dans de telles conditions, c’est de la NON ASSISTANCE A POPULATION EN DANGER !

TG

Articles associés:

Amparafaravola: 3 nouveaux décès, une peste pulmonaire ?

Publié le 5 janvier 2015, dans Droits humains, Madagasikara - Crise, Médiamensonges, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :