MADAGASACAR – Communiqué du GTT Inter Genève: La vigilance s’impose après les premiers résultats de la réconciliation nationale

Malagasy Mandresy, Madagasikara Afaka

Peuple Malagasy Gagnant. Madagasikara Libre

Winner Malagasy People. Free Madagasikara

Communiqué 

La vigilance s’impose après les premiers résultats de la réconciliation nationale

Nous, GTT INTERNATIONAL–GENEVE, nous félicitons naturellement que les cinq prisonniers politiques (1), JM Koumba et les quatre agents de l’ACM ainsi que le Président Ravalomanana aient pu réintégrer leurs familles respectives en cette période de fêtes, après tant d’années et de mois d’isolement injustifié. Notre reconnaissance s’adresse aussi à la FFKM qui, grâce aux actions qu’elle a menées dans le cadre du processus de réconciliation, a permis d’obtenir ces premiers résultats.

Toutefois, force est de préciser que ces décisions résultent d’une (simple) mesure de clémence de la part de M. Rajaonarimampianina et n’apporte aucun changement sur le fond du problème. En effet :

  • la grâce présidentielle dont ont bénéficié les cinq détenus politiques est une mesure discrétionnaire du Président de la République accordée aux prisonniers, c’est-à-dire à ceux qui sont reconnus coupables,
  • une dizaine de prisonniers à caractère politique croupissent encore dans les geôles du pays, ils attendent aussi leur libération,
  • le retour du Président Ravalomanana à son domicile de Faravohitra n’est qu’un transfert géographique de son lieu de détention, mais son statut de détenu arbitraire demeure.

Aussi, nous mettons en garde contre toute manœuvre de M. Rajaonarimampianina destinée à duper et les Malagasy et la Communauté Internationale. Car, à travers ces mesures, M. Rajaonarimampianina tente de confirmer la culpabilité des personnes précitées, culpabilité prononcée, rappelons-le, par un tribunal illégal.

Or, pour bien des Malagasy, ce point précis est déterminant et constitue un préalable à la réussite d’une réconciliation nationale. Il ne peut y avoir réconciliation sans justice.

Nous demandons donc :

  • l’annulation des condamnations prononcées à l’encontre de tous les prisonniers politiques,
  • la fin de l’assignation à résidence du Président Ravalomanana afin qu’il recouvre sa totale liberté en tant que citoyen malagasy.
  • l’application dans son intégralité de la Feuille de Route, référence incontournable exigée par la Communauté Internationale et des bailleurs de fonds.

Genève, le 26 décembre 2014

GTT INTERNATIONAL – Collectif de la Diaspora

15, rue des Savoises

Genève – SUISSE

http://gtt-international.blogspot.com/

(1) Général Heriniaina Raoelina, colonel Charles Andrianasoavina, colonel Raymond Andrianjafy, Saorany Rabevolombava, pasteur Andrianantenaina Razakasoa

Publié le 26 décembre 2014, dans Actualités des Légalistes, Madagasikara - Crise, Médiamensonges, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :