MADAGASCAR parmi les pays les plus corrompus au monde

Le pays demeure toujours parmi les pays les plus corrompus au monde. Sur 174 pays classés par l’ONG Transparency International, Madagascar est classé 133ème en matière de perception de la corruption. Le classement a été basé sur les résultats des enquêtes menées par huit organisations dont la Banque mondiale et la BAD avec le concours des opérateurs économiques internationaux.

Madagascar reste toujours mal vu sur le plan international. En matière de corruption, Madagascar est classé parmi les pays les plus corrompus au monde. En Afrique Subsaharienne, la Grande Ile occupe la queue du peloton. Le classement établi en cette année 2014 par l’Organisation internationale non-gouvernementale Transparency International a mis Madagascar au 133ème rang mondial sur 174 pays enquêtés. La Grande Ile n’a pas évolué en matière de réduction de la corruption par rapport à l’année précédente. Durant l’année 2014, selon Transparency International, Madagascar a gagné 28 points sur 100, largement au dessous de la moyenne, au même titre que l’année 2013. Le pays est donc mal vu sur le plan international. Sa réputation est basée sur la corruption qui ronge l’administration pour faire fuir des investissements étrangers. L’indice de perception de Transparency International est un outil de travail des investisseurs internationaux, affirme le coordonnateur national de l’ONG, Florent Andriamahavonjy. « Elle sert de repères pour les investisseurs et influence l’orientation de leur choix pour investir », poursuit-il. Si l’île Maurice et les Seychelles figurent alors parmi les pays privilégiés des investisseurs étrangers, c’est qu’ils ont eu respectivement 54 et 55 points sur 100, placés au dessus de la moyenne. C’est-à-dire, dans ces pays voisins de Madagascar, la corruption ne présente pas un risque majeur pour les investissements. Le climat est donc plus attrayant dans ces pays par rapport celui de la Grande île, en termes d’investissement. Contrairement au pays, la corruption fait fuir les hommes d’affaires sérieux pour laisser la place à des voyous qui exploitent à leurs fins la situation dégradante de la corruption qui sévit l’administration. Aucun effort de l’actuel régime n’est encore tangible en matière de lutte contre la corruption. Selon d’autres études, la justice et la gendarmerie sont les institutions les plus corrompues dans le pays. Ce constat date d’une histoire ancienne mais qui reste toujours valable jusqu’à cette nouvelle République.

 http://www.lanation.mg/article.php?id=15659

Publié le 4 décembre 2014, dans AFRIQUE, Madagasikara - Crise, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :