MADAGASCAR – Réconciliation nationale: Les USA soutiennent le dialogue

Les Etats-Unis rebondissent sur les affaires nationales malgaches et affirment leur volonté de soutenir la relance de la réconciliation nationale. Le gouvernement américain, par sa représentation diplomatique, s’intéresse au dialogue malgacho-malgache pour prévenir toute éventualité d’instabilité.

« Les États-Unis prennent note des efforts encourageants en faveur de la réconciliation à Madagascar lors ces derniers jours ». C’est en ces termes que la représentation diplomatique américaine dans le pays a manifesté son intérêt pour la réconciliation nationale à Madagascar. L’Ambassade américaine a publié une nouvelle déclaration hier, 24 heures après l’appel au calme lancé par Lalao Ravalomanana, lundi dernier. Un appel qui a été accueilli par un soutien des Américains. « Nous avons entendu l’appel au dialogue, à la négociation et à la réconciliation des uns comme des autres », a noté la déclaration de l’Ambassade américaine publiée hier. « Nous saluons les différentes parties, tant du côté gouvernemental que des mouvances, car ils sont tous animés de l’esprit de fihavanana et chacun aspire à la réconciliation nationale », poursuit le communiqué. L’appel à la réconciliation fuse de partout après l’arrivée inopinée de Marc Ravalomanana le lundi 13 octobre dernier. Même le président de la République a affirmé sa volonté de procéder à la réconciliation nationale. Une volonté qui manquait pourtant d’actions car le chef de l’Etat évite de dévoiler son véritable plan.

Les 4 chefs d’église représentants la FFKM

Des bruits courent selon lesquels Hery Rajaonarimampianina voudrait inclure avec les chefs d’Eglises, des « notables traditionnels » pour diriger le processus de réconciliation nationale. Une option reniée par les chefs d’Eglise au sein du FFKM. De son côté, les Etats-Unis «encouragent chaque partie à continuer à trouver les solutions à travers le dialogue direct ». Ce « dialogue direct », dans lequel devrait participer les anciens présidents de la République et l’actuel chef de l’Etat, conduira, selon les Américains, à « la mise en place d’une paix sociale et mettre Madagascar vers le chemin d’une démocratie plus forte et d’un avenir prospère ou tous les citoyens participent au développement ». Toutefois, faut-il rappeler que des puissances étrangères ne veulent pas entendre une réconciliation nationale développée à travers le dialogue malgacho-malgache. Les Américains, eux, soutiennent qu’« il appartient au peuple malgache de déterminer son propre processus de réconciliation nationale ».

http://www.lanation.mg/article.php?id=14696

Publié le 23 octobre 2014, dans Actualités des Légalistes, Françafrique, Madagasikara - Crise, Politique US, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :