Bangladesh: Pour un tee-shirt vendu 29€, l’ouvrier qui le fabrique touche 18 centimes

Bangladesh: Pour un tee-shirt vendu 29€, l'ouvrier qui le fabrique touche 18 centimesL’esclavagisme se poursuit

Un an après la terrible catastrophe du Rana Plaza qui a causé la mort de plus de 1138 travailleurs du textile au Bangladesh, rien n’a changé.

Les inspecteurs missionnés par les grandes marques européennes, chargés de rédiger un rapport, ont relevé plus de 80 000 problèmes de sécurité dans 1106 usines.

Mais en occident, les enseignes continuent de vendre dans leurs vitrines des habits confectionnés au Bangladesh. Et ces derniers auraient tort de se priver. Car cela rapporte. Pour un coût moyen de 29 euros pour un T-Shirt, 17 euros tomberont dans les poches du magasin… 18 centimes dans celles de l’ouvrier qui l’a confectionné.

 

60 millions de travailleurs du textile sont ainsi rémunérés. Au Bangladesh pourtant, après de nombreuses manifestations, les travailleurs ont réussi à obtenir une augmentation de 77%… portant à 50 euros le salaire garantit à la fin du mois.

 

Source

Publié le 21 octobre 2014, dans Droits humains, Europe, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :