MADAGASCAR: Arrestation de l’ex-président Ravalomanana de retour d’exil

10653429_869084289781851_4602245463971207698_nPhoto: Lalao-madagasikara.com

Par Alain Serge

L’ancien président malgache Marc Ravalomanana, en exil depuis six ans en Afrique du Sud, a été arrêté juste après son retour lundi dans son pays et une allocution improvisée sur le perron de son domicile devant des partisans, selon son entourage.

Des éléments des forces spéciales de la gendarmerie ont procédé à son arrestation, a indiqué dans un flash d’information la radio privée Free FM.

Une source proche de M. Ravalomanana qui a requis l’anonymat a confirmé à l’AFP, une quarantaine d’éléments des forces spéciales ont forcé le portail du domicile du président en tirant sur la serrure.

Après avoir fouillé de fond en comble le domicile, les forces de l’ordre l’ont trouvé et emmené. Le président a été emmené, maintenu par deux éléments cagoulés, a précisé cette source.

Auparavant, la foule massée devant la maison avait été dispersée par des gaz lacrymogène.

Sur la place, l’AFP a constaté que l’un des portails de la villa avait été endommagé par un coup de feu. Une porte menant à la salle de sport a également été enfoncée et ses débris jonchaient le sol.

Après avoir perdu le pouvoir début 2009, M. Ravalomanana a été notamment condamné aux travaux forcés à perpétuité par contumace, pour la mort d’une trentaine de manifestants abattus devant le palais présidentiel en 2009. Il était au pouvoir depuis 2002.

La communauté internationale a exercé d’extraordinaires pressions pour qu’il ne se présente pas à l’élection présidentielle de 2013, tout comme Andry Rajoelina, l’ancien maire d’Antananarivo qui l’avait renversé avant de diriger la Grande Ile entre 2009 et début 2014 à la tête d’un régime de transition non élu.

Un nouveau chef d’Etat malgache Hery Rajaonarimampianina, a été élu en décembre 2013 au terme de cinq ans de crise politique.

La situation ayant changé après les élections démocratiques de décembre 2013, Marc Ravalomanana avait annoncé en juillet qu’il était prêt à comparaître devant une cour malgache pour répondre des accusations portées contre lui.

AFP

http://oeildafrique.com/madagascar-arrestation-lex-president-ravalomanana-retour-dexil/

Publié le 13 octobre 2014, dans AFRIQUE, Droits humains, Madagasikara - Crise, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :