LIBYE – Le chef de la fausse révolution libyenne admet que Kadhafi n’a pas tué de manifestants

Le chef de la fausse révolution libyenne admet que Kadhafi n’a pas tué de manifestants

Les États-Unis [avec la France et la Grande-Bretagne, ndt] et l’OTAN ont mis fin à la laïcité en Libye et ont porté des extrémistes islamistes au pouvoir, qui ont commis de nombreux crimes, y compris massacrer des milliers de Libyens noirs immédiatement après la destruction du régime de Kadhafi.

Le leader de la « révolution » libyenne avoue que Kadhafi n’a jamais tué de manifestants

Mustafa Abdul Jalil, président du Conseil national de transition à en 2011, admet : Kadhafi n’a pas ordonné la fusillade qui a été à l’origine de la fausse révolution en Libye. Maintenant, après la destruction de la Libye, Jalil avoue au monde sur Channel One que les manifestants qui ont été tués à qui ont été le prétexte fourni à l’ et à l’OTAN pour attaquer la Libye ont été tués par un groupe d’espions et de mercenaires qui n’étaient pas de Libye. Il admet qu’il savait la vérité à l’époque mais cela a été fait pour abattre le libyen et briser l’Etat. Il admet qu’il a été informé à l’avance que cela allait se produire et que les gens de la Libye n’ont pas reconnu les manifestants morts parce qu’ils portaient des vêtements civils et qu’il n’y a eu personne qui est venu à leurs funérailles comme ils n’avaient pas de parents ou d’amis en Libye.

Comme nous l’avons dit depuis Février 2011, la soit-disant révolution en Libye était sous fausse bannière. Le peuple libyen pour la grande majorité était heureux et vivait en sécurité. Les groupes extrémistes islamiques étaient illégaux en Libye. Maintenant la Libye est contrôlée par des groupes extrémistes islamiques (d’Al-Qaïda, le Groupe islamique combattant de la Jamahiriya (GICL), les Frères , Ansar Al Sharia et autres). Le pays est divisé, il n’y a pas de sécurité, des milliers depersonnes ont été illégalement emprisonnées et des centaines torturées à mort. Il n’ya pas de gouvernement, il n’y a plus de ventes de pétrole, plus de 2 millions de personnes sont toujours en exil, les psychopathes ont pris le pays et il est maintenant considéré comme un « Etat ​​gris » – sans frontières et sans gouvernement.

Source: Karma justice

Date de publication : Le 20 mai 2014

Par Saman Mohammadi

Source : le-blog-sam-la-touch.over-blog.com

Publié le 26 août 2014, dans Droits humains, Lybie, Médiamensonges, Politique US, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Bonjour,
    Il serait grand temps que le président de la république française de l’époque, Nicolas Sarkozy, que le Premier ministre britannique, David Cameron, et que le président des Etats-Unis, Barack Obama, rendent des comptes au peuple libyen et à tous les autres peuples africains, aux peuples de leurs pays – français, britannique, états-unien – et à ceux des autres pays du monde. A ce niveau de décision – faire la guerre contre la Libye qui n’avait, à aucun moment, manifesté l’intention d’attaquer un autre pays, bombarder un peuple de six millions d’habitant(e)s durant six mois, donner l’ordre de lyncher et d’assassiner le Guide libyen : tout cela appuyé sur des mensonges – , il n’est pas possible d’accepter la notion d' »erreur ». Nicolas Sarkozy, David Cameron, Barack Obama savaient très bien ce qu’ils faisaient et pourquoi ils le faisaient : ils doivent passer, non pas devant la CPI (Cour Pénale Internationale), partiale et collaboratrice des intérêts impérialistes occidentaux, mais devant un tribunal africain et être jugés pour leurs crimes contre la Libye, contre le peuple libyen, contre le Guide révolutionnaire, Muammar Gaddhafi.
    A partir de ce qui serait un exemple, au regard du monde, les chefs d’Etat des pays occidentaux belliqueux seraient obligés de réfléchir à deux fois avant d’attaquer tout autre pays d’Afrique ou d’une autre région du monde. Le fait que ces trois criminels n’aient toujours pas été inquiétés, pour leurs paroles mensongères et leurs actions destructrices (car cette guerre de 2011 a de terribles répercussions, non seulement sur la Libye, mais sur l’ensemble de l’Afrique), doit montrer, à ceux et à celles qui croient encore qu’il existe des démocraties dans les pays occidentaux, qu’en réalité, ceux-ci sont des Etats bourgeois, que les peuples de ces pays s’appauvrissent, que l’exploitation de l’être humain par l’être humain s’accentue, et que, pour sauvegarder le capitalisme, ces Etats bourgeois reprennent leurs guerres impérialistes contre l’Afrique, contre la Russie (en Ukraine), contre le monde arabe (en Syrie, en Irak), etc., en vue de piller les ressources de ces pays et de coloniser ou recoloniser les populations.
    Où se trouve Moustafa Abdel Jalil ? Ce monsieur devrait répondre de sa collaboration avec l’ennemi (France, Grande-Bretagne, Etats-Unis) contre son propre pays et éventuellement finir sa vie en prison. Il est important de se rappeler que la loi libyenne, d’avant la guerre de 2011, punissait de la peine de mort le crime de haute trahison. Selon le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et à avoir les régimes politique et économique qui leur conviennent, et selon le droit international qui protège les prisonniers, les chefs d’Etat français, britannique, états-unien devraient subir le même sort pour leurs mensonges, le massacre perpétré sur la population en Libye, et leur assassinat politique et physique d’un prisonnier, le Guide révolutionnaire, qui sont autant d’actes de trahison à l’égard des populations de leurs propres pays. En outre, ils ont livré la Libye qui, en décembre 2010 – soit, à la veille de la contre-révolution doublée de la guerre coloniale de 2011 – était le pays le moins endetté de la planète, à des bandes armées qui vont renvoyer, pour des générations – si la Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire Socialiste n’est pas rétablie – leur pays à la misère.
    Pour plus amples informations sur la Libye révolutionnaire dans le monde (1969-2011) et sur la création des Etats-Unis d’Afrique qui est à l’origine de cette guerre, se reporter au site :
    http://www.francoisepetitdemange.sitew.fr

    • bonsoir je suis contente de pouvoir enfin lire une verite si criante ,et surtout si forte, depuis que le peuple crie haut et fort , que les politiques sont des voyoux en puissance et qu’ils ne font que ce qu’ils veulent quand ils veulent!toutes les ecoutilles sont fermer et la politique de l’autruche est en branle, toutes les dernieres guerres guerres declancher par ces meme politiciens n’est qu’un seul et unique pretextepour s’approprier les richesses des pays africains ,leurs beneficent sont si immenses, aussi haut que leurs egos peut etre grand et important dans leurs tetes de personnes imbues d’elles meme.
      ILS SE CROIENT ENCORE AUX TEMPS COLONIAUX?ET VEULENT TOUJOURS LES INDIGENES ?DANS LEURS PROPRES PAYS,EN LES BRIMANTS LES EXPLOITANTS ET EN LES DESCENDANT SI BAS ? DANS LEURS ESTIMES DE SOI.
      combien encore de guerres et de morts leurs faudras t ‘il! combien de cadavres jonchants les rues et les traverses eparpilles dans les viles et les campagnes de personnes ,tuer pour leurs egocentrismes, pour leurs satisfaction personnelles , et de cadavres d’enfants la chairs dechiqueter, et de parents en detresse leurs faudras t’ilencore ont sisait d’hitler, mais ceux la ont depasser sa sauvagerie .
      OU SONT LES HOMMES ?LES VRAIS POUR LES ATTAQUER DE FACE ET LES JUGER POUR LEURS
      HONTE AGRESSIONS ,ILS N4Y EN AS PLUS,JUSTE DES VENDUS MEME DANS LEURS PROPRE PAYS CONTRE LES LEURS ET LEURS PATRIE ?HONTE A EUX ET A LEURS ESPRITS VERSATILES;
      , ils continuerons leurs sacrileges,encore et encore ,mais toujours la ou il y auras du petrole, de l’argent meme sale, de l’or , et des diamants ,les vies emporter leurs importent peu seuls les benefices ,les fait avancer ,enesperant qu’un jour les gens se leverons et feront face a ces assasins en puissance , et que leurs regne prendras enfin une fin concrete et definitive , salutations et merci de votre texte , il as ete tres edifiant et si realiste bonne continuation fatna,

      • Bonjour Fatma,
        Vos encouragements me vont droit au cœur.
        Le rapport de forces (militaire) est encore, mais pour très peu d’années – du moins, il faut l’espérer – entre les mains de la grande bourgeoisie des pays capitalistes, impérialistes, colonialistes occidentaux (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, pour ne citer que ces trois-là).
        La destruction du Mur de Berlin, le 9 novembre 1989, réalisée sans la consultation politique de la population concernée, et présentée sous la forme d’un grand spectacle hollywoodien retransmis par les médias mainstream, n’a été faite que pour imposer aux Allemand(e)s de la RDA (République Démocratique d’Allemagne) un régime capitaliste : la grande bourgeoisie impérialiste en a déduit, une nouvelle fois, que le système capitaliste – son système – était le seul qui puisse être pérenne dans le monde. Mais nécessité est de dire que ce système ne se maintient que par la force la plus brutale, la plus traumatisante, commandée et agie par une classe contre les autres.
        L’implosion-explosion de l’URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques), le 26 décembre 1991, et l »éclatement de la Yougoslavie, le 15 janvier 1992, ont laissé croire à cette grande bourgeoisie impérialiste qu’elle allait dominer le monde pour très longtemps encore. Mais ses guerres destructrices faites – au nom de la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l’Homme) inféodée aux Etats-Unis d’Amérique – en Yougoslavie, en Roumanie, en Irak, en Côte d’Ivoire, en Tunisie, en Egypte, en Libye, en Syrie, au Mali, en Centrafrique, en Ukraine ne trompent pas les peuples.
        Les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), et certains pays, de plus en plus nombreux, de l’Amérique latine, ne sont pas prêts à laisser les pays capitalistes recoloniser le continent africain. La grande bourgeoisie occidentale a dû, doit et devra compter avec eux. Voilà qui doit mettre du baume au cœur des hommes et des femmes qui sont fiers-fières d’appartenir aux peuples et qui n’acceptent pas l’asservissement du travail d’une majorité d’individus au capital de quelques-uns. La lecture, l’écriture doivent contribuer à la qualité des échanges entre les peuples.
        Merci pour votre intervention, ici, sur ce site très instructif.
        Fraternellement à vous, Fatma, et à tous ceux et toutes celles qui liront ces lignes.

  2. On note actuellement une prise de conscience de plus en plus forte chez les gens pour lutter contre les injustices, la domination occidentale, les médiamensonges et le néo-colonialisme sous toutes ses formes. Et c’est très encourageant. Continuons la lutte ! Courage à toutes et à tous.
    TG

  3. Bonjour,
    Compte tenu de l’intérêt que vous marquez à l’égard de Muammar Gaddhafi,
    je vous transmets ce lien avec une émission radiophonique qui lui a été consacrée
    le mercredi 10 septembre 2014 :
    http://www.radiogalere.org/node/6113
    Cordialement à vous,
    Michel J. Cuny

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :