SADC – Mugabe appelle à l’industrialisation du sud de l’Afrique

VICTORIA FALLS

Le président du Zimbabwe souhaite que les pays du continent puissent exporter des produits finis plutôt que bruts. Il a souligné le bilan de paix impressionnant.

Le président Robert Mugabe, lors de l'ouverture d'un sommet de la Communauté de développement d'Afrique australe, a parlé d'effort à faire pour la paix et le développement économique.

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a appelé dimanche les pays d’Afrique australe à exporter des produits finis plutôt que bruts, afin d’encourager leur croissance économique et leur industrialisation.

Ces pays doivent cesser d’exporter des matériaux bruts et créer des activités «qui conduiront à l’exportation de produits finis», a déclaré M. Mugabe, 90 ans, dans son allocution d’ouverture d’un sommet de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) réuni dimanche et lundi à Victoria Falls (ouest).

Valoriser les matériaux bruts

«Notre région a des ressources abondantes qui, au lieu d’être vendues brutes, à des prix très bas, doivent être exploitées et valorisées pour ajouter de la valeur aux produits que nous exportons», a souligné M. Mugabe, qui préside la SADC, un regroupement de 15 pays. «Ce processus devrait nous aider dans nos efforts d’industrialisation», a-t-il ajouté.

M. Mugabe a aussi appelé les pays de la SADC à poursuivre les efforts en cours pour faire de l’Afrique australe «une zone de libre-échange». La paix et la sécurité dans la région ainsi que le développement économique et social figurent parmi les principaux sujets à l’ordre du jour du sommet.

Épinglés pour violation des droits de l’Homme

La semaine dernière, des organisations de défense des droits de l’Homme avaient appelé les pays d’Afrique australe à lutter contre les violations des droits de l’Homme et à faire respecter la liberté de leurs peuples.

Les ONG Amnesty International et Human Rights Watch, et l’association des Avocats du Zimbabwe pour les droits humains avaient exprimé leurs «sérieuses inquiétudes» concernant le respect des droits de l’Homme en Angola, au Malawi, au Swaziland, en Zambie et au Zimbabwe,

Ils avaient accusé le Zimbabwe de tarder à poursuivre les auteurs de violences lors des dernières élections et dénoncé le secret entourant les droits miniers et l’exploitation des mines de diamants.

Dans son allocution, le président Mugabe a affirmé que les pays de la SADC pouvaient se targuer d’un bilan impressionnant en matière de paix, de sécurité et de démocratie.

(afp/Newsnet)

 

http://www.lematin.ch/monde/afrique/Mugabe-appelle-a-l-industrialisation-du-sud-de-lAfrique-/story/15419900

Publié le 19 août 2014, dans AFRIQUE, Crise économique, Europe, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :