MADAGASCAR – Élections : Le GTT International-Genève demande l’annulation des scrutins du 20 décembre 2013

Malagasy Mandresy, Madagasikara Afaka

Peuple Malagasy Gagnant. Madagasikara Libre

Winner Malagasy People. Free Madagasikara

Communiqué

Le GTT International Genève demande l’annulation des scrutins du 20 décembre 2013

 

Le GTT International – Genève, dans le cadre du Front pour le Rassemblement National regroupant plusieurs associations et entités œuvrant pour l’Etat de droit et le retour à la légalité, a déposé auprès de la Cour Electorale Spéciale une requête en annulation des élections présidentielle et législative du 20 décembre 2013.

 
Cette requête est motivée,
D’une part, par la violation caractérisée de la loi par Andry Rajoelina du fait de sa participation à la campagne électorale du candidat Hery Rajaonarimampianaina. En effet, la loi 2011-014 du 28 décembre 2013 impose la neutralité à tous les Chefs d’institutions, y compris notamment le Président de la Transition, pendant le processus électoral, et cette loi a été sciemment violée par le Président de la Transition.

 
Et d’autre part, par la constatation de nombreuses irrégularités commises en vue de manipuler l’opinion publique, d’influencer suffisamment le scrutin jusqu’à en modifier le résultat. De fait, les élections perdent toute crédibilité et ne sont ni libres, ni sincères, ni démocratiques, conditions pourtant sine qua none pour la mise en place d’un pouvoir légitime.

 
Notre requête s’appuie sur les considérations de la CES lors de la proclamation des résultats du premier tour, selon lesquelles « la Cour est habilitée à annuler toutes les opérations électorales dans les cas où il y a altération de la sincérité du scrutin, modification du sens du vote émis par les électeurs, violation flagrante des dispositions législatives ou réglementaires ou de prescriptions d’ordre public », ce qui est notamment le cas ici pour les deux élections jumelées. Dès lors, leur annulation reste la seule option possible à moins que la Cour veuille se décrédibiliser.

 
Le GTT International – Genève a opté tout au long de ce processus de sortie de crise pour  le refus des élections imposées qui ne peuvent être ni inclusives, ni libres, ni transparentes et qui déboucheront inéluctablement vers une nouvelle crise politique.

 

 

GTT International – Genève
Collectif des Patriotes Malagasy

 

Voir le texte integral de la requête

 

Publié le 2 janvier 2014, dans AFRIQUE, Françafrique, Madagasikara - Crise, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :