Lettre ouverte du GTT International-Genève à la SADC et à la Communauté Internationale

 

Malagasy Mandresy, Madagasikara Afaka
Peuple Malagasy Gagnant. Madagasikara Libre
Winner Malagasy People. Free Madagasikara

 

 

Elections présidentielles: Le GTT International-Genève exhorte la CI à respecter les droits civils et politiques de tous les Malagasy sans exception

Nous nous indignons contre les résolutions prises par la SADC lors du récent sommet extraordinaire de Dar Es Salaam, sous l’impulsion du chef de la médiation Joachim Chissano, qui imposent au président Ravalomanana de ne pas se présenter aux élections de 2013.
Nous, peuple Malagasy, revendiquons auprès de  la Communauté Internationale notre droit d’élire et de choisir librement notre dirigeant. Cette situation qui vise à écarter notre Président élu est tout simplement criminel.
Depuis 2009, nous n’avons cessé de dénoncer les manœuvres de la France relayées par la SADC  pour écarter le Président Ravalomanana. Ce dernier est en effet, pour la grande majorité des Malagasy, est le seul capable à leurs yeux de pouvoir les extraire de leur misère actuelle.
L’exclusion d’un candidat potentiel, en l’occurence Mr Ravalomanana, signifie de facto le rejet de la Feuille de Route, dans son esprit. Car tous les articles doivent être appliqués scrupuleusement, à la lettre, selon les Accords signés à Maputo.
Actuellement, c’est donc de façon flagrante que c’est la SADC qui ne respecte plus la feuille de route.
Le peuple légaliste Malagasy s’insurge contre cette injustice et cette insulte à sa dignité et n’acceptera aucune élection dans ces conditions.
Aussi, nous demandons à la Communauté Internationale de refuser tout financement d’opérations électorales tant que les mesures d’apaisement ne sont pas effectives et notamment:
1. La libération de tous les prisonniers politiques sans exception,
2. Le retour de tous les exilés avant toute élection et la possibilité pour tous y compris pour le président Ravalomanana d’exercer sans aucune pression et librement leurs droits civils et politiques.
Au nom du peuple Malagasy souverain et pour une sortie de crise rapide:
– nous demandons la réalisation de ces points cruciaux AVANT LA FIN DE L’ANNEE 2012,
– nous réclamons des sanctions concrètes contre ceux qui entravent l’application de la feuille de route,
– nous exigeons le retour dans les plus brefs délais du Président Ravalomanana et ce, avec toutes les mesures de sécurité qui s’imposent.
Seules les élections libres, transparentes et acceptées par tous sont les gages d’une sortie de crise honorable. Faute de quoi, nous considérons que Madagascar et son Président élu sont les OTAGES de la FRANCE et de la SADC.

GTT INTERNATIONAL – GENEVE

Collectif des Patriotes Malagasy
15, rue des Savoises
GENEVE – SUISSE

http://gtt-international.blogspot.com/

collectifgtt@gmail.com

Destinataires :
SADC
UA
UE
Parlement Européen
ONU
Autorités françaises
Représentations étrangères

Publié le 20 décembre 2012, dans Actualités des Légalistes, Madagasikara - Crise, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Entièrement du même avis que GTT sur tous les points mentionnés dans cette lettre !

  2. Merci aux GTT qui ne renoncent jamais. Pourquoi ne pas dire carrément que le Ravalo a été victime de pression de toutes parts pour cette décision. De toutes parts y compris dans son 1er entourage qui n’a fait que le pousser à capituler. Qu’est-ce qu’ils font les Mamy et consorts maintenant?? Ils attendent, ils sont satisfaits. Bande de traîtres !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :