MADAGASCAR – Conférence nationale : Pour une Transition sans Rajoelina

Rideau sur la conférence nationale des 22 régions. Cette rencontre a permis de prendre en considération les recommandations des Ray aman-dreny et les résultats issus de divers ateliers et des conférences régionaux ainsi que les analyses des différents partis politiques et les points de vue des responsables économiques. L’Assemblée affirme que plus rien ne va dans le pays. L’Etat et le pouvoir sont désacralisés, l’insécurité gagne du terrain et paralyse l’ensemble de la vie nationale. Elle condamne fermement le non-respect de l’Etat de droit, la corruption généralisée et le pillage des ressources du pays. De ce fait, les 80% des participants recommandent la mise en place d’une Transition dirigée par les anciens présidents démocratiquement élus et un Premier ministre, chef de gouvernement aux pleins pouvoirs. Autrement dit, pour une Transition sans Andry Rajoelina.

Les 90% des participants optent pour une Constitution fédérale, garantissant l’égalité entre citoyens et l’équilibre entre régions. Ils interpellent le FFKM à prendre en main la responsabilité de réconcilier la Nation. L’Assemblée invite ainsi la communauté internationale à poursuivre les efforts entrepris pour accompagner et soutenir le FFKM dans ses démarches.

Dominique R.

Midi-Madagasikara

 

 

Publié le 30 septembre 2012, dans Madagasikara - Crise. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :