MADAGASCAR – Régime Rajoelina : un régime fondé sur des centaines de morts (Attention, des images violents)

https://i1.wp.com/mydago.com/wp-content/uploads/2012/09/malaso-vs-fokonolona-10.jpg

129 présumés dahalo (Bandits voleurs de zébus) lynchés

 

Impossible de ne pas s’attarder sur la situation sociale à Madagascar quand on voit l’ampleur que prend l’insécurité. Impossible de ne pas penser que les dirigeants actuels sont arrivés à leur place sur un sacrifice massif de citoyens malgaches et qu’ils continuent à causer des morts d’hommes de manière directe ou indirecte.

Plus d’une centaine de personnes ont été exécutées sans la moindre forme de procès dans le Sud du pays. Ces individus, désignés comme étant des dahalo ont été lynchés par la foule. Certains d’entre eux ont été pris en flagrant délit et d’autres en possession d’armes à feu, ce qui n’était pas leur cas à tous. Ainsi, le système d’autodéfense villageoise initiée par le régime incapable de restaurer la sécurité à travers les Forces de l’ordre a prouvé son efficacité. Du fait de leur incompétence, les forces de l’ordre préfèrent pousser les civils à s’entretuer et les populations à faire justice eux-mêmes. Malgré le fait qu’aucune perte n’a été enregistrée par les Fokonolona pendant ces campagnes de chasse, aucune de ces personnes armées uniquement d’armes traditionnelles n’est à l’abri de l’éventualité de se heurter à la mort.

Dahalo ou pas, ces 129 personnes lynchées par la foule ont de la famille et des proches. Des natifs du Sud n’ont pas manqué d’exprimer leur inquiétude sur la probabilité de revanches. La continuité de cette chasse pousse le grand sud toujours un peu plus près de la guerre civile. Malgré tout, le ministère des Forces armées entend renforcer le système d’autodéfense villageoise, étant fier du succès de ce concept.

Gouverner, c’est prévoir. Cependant, vu l’incapacité du régime actuel à gouverner et à prévoir, on suppose qu’il ne réagira qu’une fois la situation devenue incontrôlable. En plus des décès du 26 janvier et du 7 février 2009, le régime Rajoelina continue à cumuler des morts à son actif, que sa responsabilité soit directe ou indirecte.

Tananews

 

Photos: Mydago

 

Publié le 5 septembre 2012, dans Madagasikara - Crise, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :