Retour du Président Ravalomanana: L’AFP a corrigé sa dépêche initiale …moins favorable à la HAT

Le Président Ravalomanana a annoncé lui-même aux militants son retour pour ce Samedi 21 janvier 2012. Inutile de dire l’effet de cette annonce tant attendue au sein des militants pro-Ravalo. Ces derniers ont retrouvé la confiance et la ferveur des grands moments de leur lutte contre les putschistes de la HAT. Ils promettent un accueil au moins comparable à celui de février 2011 où plusieurs centaines de milliers de personnes venant des 4 coins de l’île se sont ruées vers l’Aéroport d’Ivato alors que le Président a été bloqué à Johannesburg par un NOTAM. Espérons tout simplement que cette fois-ci sera la bonne, cela changera toutes les donnes car tout se fera désormais sur place, entre Malagasy notamment la tenue du Sommet des 4 protagonistes pour mettre fin à la politique unilatérale de la HAT voire même écarter Rajoelina de la Transition. La présence sur place du Président Ravalomanana lui permet surtout de reprendre la main et de maîtriser sa troupe dont certains leaders ne se gênaient plus  pour prendre leur liberté vis à vis du Chef. Le Président devra mettre de l’ordre (pour ne pas dire faire le ménage) et s’imposer en tant que chef politique; il a un allié non négligeable: le PEUPLE.

Tsimok’i Gasikara

Voici donc les 2 dépêches en question de l’AFP dont la deuxième a été modifiée en faveur des putschistes, sur ordre du Quai d’Orsay certainement.

1ère dépêche :

Madagascar – L’ancien président Ravalomanana annonce son retour d’exil

18 Janvier 2012 – 15:52

L’ancien président malgache Marc Ravalomanana a annoncé mercredi par téléphone à des partisans son retour d’exil pour samedi, mais son entourage a immédiatement jugé que cette date était prématurée, évoquant plutôt la semaine prochaine.

« Je serai de retour samedi », a déclaré en malgache M. Ravalomanana, qui vit en exil en Afrique du Sud depuis son éviction de la présidence par Andry Rajoelina en 2009.

« Samedi… C’était le plan initial, mais il ne va pas revenir samedi », a contredit son porte-parole Patrick Gearing, joint par l’AFP à Johannesburg.

« Samedi est prématuré (…) Il y a encore un certain nombre de choses à régler, c’est pourquoi je n’ai encore rien annoncé formellement, mais nous envisageons de le mettre dans un avion la semaine prochaine. (…) Il semble probable qu’il sera de retour la semaine prochaine », a ajouté M. Gearing.

Marc Ravalomanana avait déjà plusieurs fois annoncé un retour imminent sans pour autant le concrétiser. Il avait notamment été bloqué à l’aéroport de Johannesburg le 19 février 2011 par un ordre de l’aviation civile malgache.

L’annonce de son retour a été accueillie avec ferveur par plus d’un millier de partisans, qui continuent de se réunir trois fois par semaine sur le site dévasté d’une ancienne société de M. Ravalomanana, en plein centre de la capitale Antananarivo.

Alors que le pays traverse une grave crise depuis trois ans, les partis politiques malgaches, dont celui de M. Ravalomanana, ont signé en septembre dernier une feuille de route visant à rétablir l’ordre constitutionnel.

Elle stipule dans son article 20 que les autorités devront permettre à « tous les citoyens malgaches en exil pour des raisons politiques de rentrer à Madagascar sans condition, y compris M. Ravalomanana ».

© AFP (18/01/2011 à 15:52)

2ème dépêche modifiée

Madagascar: l’ancien président Ravalomanana annonce son retour d’exil

ANTANANARIVO – L’ancien président malgache Marc Ravalomanana a annoncé  mercredi par téléphone à des partisans son retour d’exil pour samedi, mais son entourage a immédiatement jugé que cette date était prématurée, évoquant plutôt la semaine prochaine.Je serai de retour samedi, a déclaré en malgache M. Ravalomanana, qui vit en exil en Afrique du Sud depuis son éviction de la présidence par Andry Rajoelina en 2009.Samedi… C’était le plan initial, mais il ne va pas revenir samedi, a contredit son porte-parole Patrick Gearing, joint par l’AFP à Johannesburg.Samedi est prématuré (…) Il y a encore un certain nombre de choses à régler, c’est pourquoi je n’ai encore rien annoncé formellement, mais nous envisageons de le mettre dans un avion la semaine prochaine. (…) Il semble probable qu’il sera de retour la semaine prochaine, a ajouté M. Gearing.Marc Ravalomanana avait déjà plusieurs fois annoncé un retour imminent sans pour autant le concrétiser. Il avait notamment été bloqué à l’aéroport de Johannesburg le 19 février 2011 par un ordre de l’aviation civile malgache.L’annonce de son retour a été accueillie avec ferveur par plus d’un millier de partisans, qui continuent de se réunir trois fois par semaine sur le site dévasté d’une ancienne société de M. Ravalomanana, en plein centre de la capitale Antananarivo.Alors que le pays traverse une grave crise depuis trois ans, les partis politiques malgaches, dont celui de M. Ravalomanana, ont signé en septembre dernier une feuille de route visant à rétablir l’ordre constitutionnel.Elle stipule dans son article 20 que les autorités devront permettre à tous les citoyens malgaches en exil pour des raisons politiques de rentrer à Madagascar sans conditions, y compris M. Ravalomanana.Une note explicative a cependant été ajoutée au texte pour préciser que sans conditions ne suggère et n’implique pas une exonération de poursuites judiciaires, et que la Communauté de développement d’Afrique Australe (SADC), qui a dirigé la médiation entre les parties malgaches, n’a pas le pouvoir de s’ingérer ou d’annuler quelque condamnation judiciaire que ce soit.Or, Marc Ravalomanana a été condamné à trois reprises par contumace depuis qu’il a quitté le pouvoir, dont à une peine de travaux forcés à perpétuité pour la mort d’une trentaine de manifestants devant le palais présidentiel le 7 février 2009.Alors que les autorités malgaches ont plusieurs fois émis un notam (messages aux navigants, destiné aux compagnies aériennes) pour empêcher le retour de l’ancien président ces derniers mois, aucune mesure administrative n’est actuellement en cours.Didier Ratsiraka, un autre ancien président malgache en exil depuis 2002, avait pu revenir au pays sans être inquiété en novembre, malgré deux condamnations prononcées contre lui en 2003.Il est depuis retourné en France.

(©AFP / 18 janvier 2012 17h00)

Publié le 19 janvier 2012, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :