AIR MADAGASCAR ou AIR PEUT ETRE

AIR MADAGASCAR mérite vraiment l’appellation de «compagnie exotique » au regard de ce que j’ai constaté ce dimanche : gestion au jour le jour, annulation de plusieurs vols internationaux.

Ce dimanche, en effet, j’ai accompagné une personne à Roissy CDG pour le vol MD 051 de 15h 15. Le vol a été annulé sans que les passagers n’aient été informés. Nous l’avons appris sur le tableau d’affichage à l’aérogare. Rappelons également que le vol du vendredi 15 avril a été lui aussi annulé. Donc, vous imaginez bien qu’il y avait du monde aux guichets d’enregistrement de la compagnie AIR MAD. Ce que nous avons surtout retenu c’est l’attitude méprisante de la compagnie : aucune information de sa part, le chef d’escale était invisible, les passagers sont livrés à eux mêmes.

Une dame, excédée a lâché que « déjà le billet est cher (à plus de 1000 euros) et là encore, les conditions d’acheminement sont lamentables ». Un père de famille qui revient d’un séjour chez sa famille en France n’en pouvait plus tout en préférant l’humour en surnommant notre compagnie nationale de « AIR PEUT ETRE ». En effet, pour lui, rien d’ étonnant car déjà à l’aller, c’était la même mésaventure qu’il a vécue : un vol annulé sans informations aux passagers, ces derniers sont conduits à l’hôtel avec la promesse d’un vol le lendemain matin. Que nenni ! les passagers ont « poireauté » dans la salle d’embarquement à Ivato jusqu’à 22h 30, départ effectif du vol pour Paris. Pourquoi ? Et bien, il fallait libérer les chambres d’hôtel avant midi sinon ce serait une journée entière à payer  donc, il vaut mieux les faire attendre à l’aéroport. Pas mal !!!

De qui se moque-t-on ?  Les  faits prouvent que le régime putschiste n’a plus les moyens pour faire tourner la compagnie. Si bien que les annulations fréquentes lui permettent de faire des économies et ce, sur le dos des passagers et malagasy en majorité. Car la compagnie ne vous rembourse pas le voyage, elle essaye de vous caser dans les vols suivants. Mais, plus de 4 vols ont déjà été annulés en l’espace de 1 mois !!

Ce mode de gestion permet donc à la compagnie d’avoir un taux de remplissage toujours à 100%, ce qui ne sera pas possible avec un vol régulier habituel du fait des désistements.

Dimanche, sur le vol MD 068 pour TNR via Moroni, prévu à 16h40 mais départ effectif à 19h15, il y a eu 85 places disponibles accordés aux passagers « sinistrés » du vol annulé MD 051 de 15h15 selon les priorités (femmes e t enfants, correspondances, …). Le reste des sinistrés reviendront lundi pour un autre vol et ainsi de suite.

Et quid du service à bord ? Un autre passager, dégoûté, a déclaré que lors de  son vol aller TNR – CDG du 30 mars 2011, il n’y a eu ni TV, ni vidéo, ni repas (seulement de la collation avec du pain et du fromage).

Décidemment, c’est une compagnie à l’image du régime qui la dirige à savoir, en faillite et à la dérive. Pourtant, aéronautique et recherche d’économie ne sont pas toujours compatibles. A vouloir faire des économies à tout-va, la compagnie rogne nécessairement sur la sécurité. Aucune concession ne doit être faite dans le domaine de la sécurité aérienne. Mais manifestement, la HAT n’a pas la même conception.

Pour finir mon histoire, on a passé toute l’après-midi entière à Roissy dans l’aérogare 2A et les sinistrés du vol MD 051 auraient été conduits à l’hôtel IBIS pour revenir le lendemain matin avant midi sinon, la facture de l’hôtel serait salée.

Publié le 19 avril 2011, dans Madagasikara - Crise, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. L’été dernier, un ami devait reporter son voyage pour Mada pour de raisons administratives. Il a demandé ce report presque 15 jours avant la date prévue. Sur son billet était marqué que le report du vol était gratuit avant le vol. En appelant l’agence Air Mad à Paris, quelle n’était pas la surprise quand le report ne pouvait se faire que si moyennant une pénalité de 80 euros et que le personnel de l’agence avait avancé que le billet comportait des erreurs pour répondre à nos questions concernant la gratuité du report du vol.
    Après avoir scruté un peu ledit billet, il y était mentionné que le billet faisant office de contrat… et que seul le Tribunal de Paris était habilité à arbitrer des litiges avec Air Mad! La personne concernée, pour diverses raisons, n’ayant pas voulu porter plainte, donc l’histoire s’est arrêtée là!
    Pour ma part, le contrat a été signé bien avant la demande de report de vol. Donc, tous les partis devaient honorer leurs engagements respectifs. Mais, Air Mad, c’est comme ça!

    • Bonjour
      J’ai en résumé annulé un vol intérieur Tana Diego 1 mois avant quand j’ai demandé le remboursement à Tana ils m’ont dit que c’était Paris, à Paris ils m’ont dit de ma rapprocher de air mad tana et quand je suis revenu à Paris ils m’ont téléphoné pour me dire que le billet faisait parti du long courrier. Donc ils ne remboursent pas mais j’ai bien payé des frais pour un changement de vol intérieur et non pour un long courrier car j’ai changé mon billet intérieur à l’origine pour Nocy Be et reconverti pour Diego. Depuis ils ne répondent même plus y a t’il un médiateur pour ces litiges?
      Jeami67

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :